Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Suspension d’auto-écoles : Les victimes dénoncent une cabale du Dg des transports
Publié le mardi 5 juillet 2016  |  Notre Voie
Comment


Le président de l’Union des directeurs d’auto-écoles professionnelles de Côte d’Ivoire( Udaepci), Koffi Djédjé Roger, a vigoureusement protesté dimanche, lors d’une conférence de presse, contre la mesure de suspension de 26 auto-écoles prise par Kouakou Kouakou Romain, directeur général des transports terrestres. Co-animant cette réunion avec les journalistes en compagnie de deux autres directeurs d’auto-écoles dans la commune de Marcory, Koffi Djédjé Roger a accusé le Dg des transports d’avoir enfreint les textes de la corporation. Toujours selon le conférencier, cette mesure unilatérale, est quasiment prise sous la dictée des fossoyeurs de la corporation. Toute chose, poursuit-il, qui confère à cette décision un caractère de cabale. « Nous voulons faire ressortir ici le fait que la suspension d’une auto-école ne peut se faire sans l’avis de la commission professionnelle prédéfinie dans l’arrêté 0001/Mdie-Et/Cab du 06 janvier 1998 et son exécution ne peut se faire sans un préavis d’un mois», relève Koffi Djédjé Roger pour qui toute structure doit obéir aux règles préétablies. « Outrepasser ces règles légales, nous conduira inévitablement vers un désordre dans la corporation », met en garde le conférencier qui encourage les auto-écoles qui pratiquent des prix promotionnels sur la formation à la conduite automobile car n’étant pas en faute vis-à-vis de la loi. Rappelons que c’est le 3 juin 2016 le directeur général des transports terrestres et de la circulation a suspendu 26 auto-écoles pour une durée de trois mois pour non-respect de la procédure mise en place pour réguler l’utilisation des bons de prise en charge des candidats au permis de conduire.

Félix Téha Dessrait
Commentaires


Comment