Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Paris : le réalisateur ivoirien Sidiki Bakaba entendu pendant 5h par la justice française
Publié le jeudi 7 juillet 2016  |  Alerte Info
Cinquantenaire
© Abidjan.net par Atapointe
Cinquantenaire / colloque international pluridisciplinaire : les travaux, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix
Mardi 3 août 2010. Yamoussoukro, Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Photo: Sidiki Bakaba, Directeur général du palais de la Culture.
Comment


L’acteur et cinéaste ivoirien, Sidiki Bakaba (67 ans), a comparu mercredi au tribunal de grande instance de Paris après qu’une information judiciaire a été ouverte contre lui pour meurtre, menaces de mort, complicité de violence, voies de fait, et atteinte à la liberté individuelle, à la demande du gouvernement de Côte d’Ivoire.

“Je n’ai été ni inculpé ni mis en examen’’ après l’audition qui a duré “de 13H30 à 18H30’’, a dit Sidiki Bakaba, joint depuis Abidjan par Alerte Info.

En exil en France depuis cinq ans, Sidiki Bakaba est poursuivi pour des faits survenus en 2011 en pleine crise post-électorale en Côte d’Ivoire. Il était le Directeur général de la Maison de la culture à Abidjan.

Il est également accusé d’avoir proféré pendant la même crise des menaces de mort à l’encontre de Joël N’Guessan, actuel porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel.

L’acteur et cinéaste dit avoir été entendu en présence de son avocat et d’ “un juge venu de Côte d’Ivoire’’.

Malgré cette assignation en justice, il assure n’avoir “aucune rancœur contre’’ le pouvoir d’Abidjan.

Serge Alain KOFFI
Commentaires


Comment