Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le Programme d’Appui à la Promotion de l’Emploi et à la Réduction de la Pauvreté démarre ses activités en Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 8 juillet 2016  |  Ministères
Le
© Ministères par DR
Le Programme d’Appui à la Promotion de l’Emploi et à la Réduction de la Pauvreté démarre ses activités en Côte d’Ivoire
Jeudi 7 juillet 2016. Abidjan/ Plateau. Le ministre Sidi Tiémoko Touré a pris part à la cérémonie de lancement de la troisième phase du Programme d`Appui à la Promotion de l`Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (APERP 3).
Comment


Le ministre Sidi Tiémoko Touré a pris part à la cérémonie de lancement de la troisième phase du Programme d’Appui à la Promotion de l’Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (APERP 3). C’était ce jeudi 7 juillet 2016 à l’Hôtel Pullman, Abidjan/ Plateau.

Sous l’initiative du Bureau International du Travail (BIT) cette cérémonie s’est faite en collaboration avec le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique et celui de l’Emploi et de la Protection Sociale.

L’APERP 3 vise à améliorer les conditions de vies des populations des pays concernés par la mise en œuvre d’activités favorisant le développement de l’emploi. Ce, dans le cadre de l’Agenda de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en faveur du travail décent.

La Côte d’Ivoire a été choisie comme pays de concentration des activités durant quatre ans (2016-2019) pour cette phase et le programme concerne les pays francophones d’Afrique subsaharienne et pays du Maghreb.
La part de la Jeunesse

Quant à l’employabilité des jeunes, l’APERP 3 « met un accent particulier sur la formation professionnelle et l’apprentissage au travers de l’adaptation de l’offre de formation aux besoins du marché du travail et d’un ciblage de celle-ci en direction des groupes vulnérables », a expliqué M. Jean Paul Barbier, Conseiller technique principal du Programme.

Selon lui, il s’agira pour l’Agence Emploi Jeunes d’apporter un appui à travers son expertise « sur les offres de services et sur les programmes d’emploi développés en son sein ».

Le ministre Sidi Touré a également évoqué quelques stratégies pour booster l’employabilité des jeunes qui constituent plus de 15 millions de la population, soit 60%, dont l’âge est compris entre 15 et 35 ans. Il s’agit de développer des programmes ciblés dans les secteurs stratégiques qui présentent un potentiel d’emplois et sujets à la réduction de la pauvreté. C’est-à-dire, le secteur agricole qui représente 43,5% des emplois en Côte d’Ivoire, des services avec 26,4%, le commerce 17,6% et l’industrie 12,5%.

Le ministre Sidi Touré a également préconisé de densifier les programmes de formation et d’apprentissage des jeunes (développement de compétences, reconversion) dans un partenariat public privé en prévision des futurs investissements et autres secteurs porteurs en Côte d’Ivoire.

« Ces deux conditions sont essentielles pour une stratégie durable de créations d’emplois et de réduction de la pauvreté », a-t-il indiqué.
Commentaires


Comment