Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Diplomatie: Les succès de l’Ambassade de CI aux USA de 2012 à aujourd’hui
Publié le dimanche 10 juillet 2016  |  L’Inter
Afrique/
© Autre presse par DR
Afrique/ 12 Africains honorés par West Africa Development (WAD) à Washington
Comment


Lorsque prend fin la crise post-électorale de fin 2010 et début 201, trois représentations diplomatiques ivoiriennes à l’étranger sont vraiment en 1ère ligne. Il s’agit des ambassades ivoiriennes en France, à l’Onu et aux USA. Quand le président Ouattara amorce la reconstruction du pays, l’Ambassade de Côte d’Ivoire aux USA, sous la houlette de l’ambassadeur Daouda Diabaté, va particulièrement se faire remarquer par des succès retentissants, sur le plan diplomatique, dont le plus éclatant reste la visite, le 16 janvier 2012, de Mme Hillary Clinton, secrétaire d’État américaine, en Côte d’Ivoire. En effet, après la visite, le 14 janvier 1987, du secrétaire d’État américain d’alors, Georges Pratt Shults, au président Félix Houphouët-Boigny, cela faisait 25 ans qu’un officiel américain de ce rang ne s’était pas rendu en Côte d’Ivoire. 25 ans plus tard, c’est le président Alassane Ouattara qui recevait Mme Hillary Clinton à Abidjan. A coté de cette visite historique, la représentation diplomatique ivoirienne a enchaîné les succès, dont le plus récent est le ’’retour aux sources’’ de 300 Américains qui ont retrouvé leurs origines ivoiriennes. Le 27 février dernier, l’ambassadeur Daouda Diabaté avait offert un dîner mémorable en l’honneur de ces compatriotes retrouvés à la Résidence Côte d’Ivoire à Washington. Mieux, notre pays est devenu de nouveau éligible à l’Agoa, la loi de croissance et des opportunités en Afrique, qui ouvrent le marché américain aux produits ivoiriens à des taux très préférentiels. La Côte d’Ivoire avait été exclue de l’Agoa sous le précédent régime pour mal gouvernance. Puis, il y a eu l’ouverture du bureau à Abidjan de l’Agence Opic pour renforcer les investissements dans le secteur énergétique dans notre pays et sur le continent. Du bureau d’Abidjan, dorénavant, l’Opic va électrifier plus de 600 millions d’Africains. Dans la foulée, les vols directs Washington-Abidjan ont été autorisés. Ce qui n’était jamais arrivé dans ce pays, tant il fallait passer par l’escale parisienne pour rejoindre le pays de l’oncle Sam, et là où on avait les vols directs Accra-Washington, Dakar-Washington, etc. Le 16 décembre 2015, les USA ont dit oui à la Côte d’Ivoire dans le cadre du Millénium challenge corporate (Mcc). Mais là où le succès fait pâlir davantage les autres représentations diplomatiques aux USA, c’est la plate forme de paiement électronique des droits de chancellerie pour l’acquisition des visas et de la nouvelle carte consulaire. Plus besoin dorénavant de faire de multiples déplacements pour cela. Tout cela a été appuyé par le site internet de l’ambassade , le meilleur de toutes les ambassades ivoiriennes ,et par un efficace travail de communication administré par le très discret et très efficace homme de main de l’ambassadeur, Lucien Pouamon.

JMK
Commentaires


Comment