Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le Représentant Pays du PAM distingué dans l’Ordre du mérite de l’Education nationale avant son départ de la Côte d’Ivoire
Publié le lundi 18 juillet 2016  |  APA
Cantines
© Abidjan.net par Atapointe
Cantines scolaires: le gouvernement américain fait une importante contribution à la Côte d`Ivoire
Abidjan le 8 Fevrier 2016. Abidjan. Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) s`est rejouit de la contribution de 35,6 millions de Dollards du programme International McGoven-Dole "Vivres pour l`education" du gouvernement americian au PAM. La Côte d`Ivoire par la voix de son ministre en charge de l`Education Kandia Camara a rehaussé de sa présence cette cérémonie. Photo: Gianluca Ferrera, représentant résident du Programme alimentaire mondial (PAM).
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - La ministre ivoirienne de l’Education nationale, Kandia Camara a élevé, Gianluca Ferrera, le Représentant Pays du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Côte d’Ivoire, au grade d’officier dans l’Ordre du mérite de l’Education Nationale selon une note d’information du ministère transmise, lundi, à APA.

Le fonctionnaire international, arrivé en Côte d’Ivoire en 2012 après la crise postélectorale, ce pays a obtenu cette distinction pour ses efforts en faveur des cantines scolaires, indispensables pour le bon fonctionnement de l’école ivoirienne.

« Ces crises ont beaucoup affecté le système éducatif. Et si nous avons pu rouvrir l’école dans beaucoup de localités, c’est grâce aux cantines scolaires… », a souligné Kandia Camara, ministre de l’Education nationale.

« Vous nous avez permis de vivre l’expérience brésilienne en matière d’alimentation scolaire. Et à cette occasion, nous avons visité des marchés, des banques de produits alimentaires. Et c’est encore grâce à la requête que vous avez introduite à Rome, que la Cote d’Ivoire bénéficie aujourd’hui du programme Mc Govern Doleé », a ajouté Mme Camara.

Le récipiendaire, affecté au siège de l’institution onusienne en charge de l’alimentation, appréciant cette reconnaissance du gouvernement ivoirien a exprimé « sa tristesse » de quitter la Côte d’Ivoire.

« Ce n’est pas facile de prendre la parole après un acte si riche d’émotions. On dit que partir, c’est mourir un peu. Je crois que cette assertion est vraie pour moi. Je quitte définitivement la Côte d’Ivoire. Ce départ est beaucoup dur », a-t-il laissé entendre.

Le ministère de l’éducation nationale possède en son sein une Direction nationale des Cantines scolaires (DNCS) pour mieux gérer ce secteur sur lequel, il s’appuie pour faciliter la scolarisation et le développement de l’école ivoirienne.

SY/hs/ls/APA
Commentaires


Comment