Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La population de l’Agneby-Tiassa sensibilisée à l’application de la loi relative au domaine foncier rural
Publié le mardi 19 juillet 2016  |  Abidjan.net
Direction
© Ministères par DR
Direction du foncier/ Atelier de présentation du bilan en fin du devis-programme n°4 des activités de terrain dans les zones d’intervention du programme
Mardi 17 février 2015. Atelier de présentation du bilan en fin du devis-programme n°4 des activités de terrain dans les zones d’intervention du programme. Ph: M. Véhi Touré, Directeur Général de la développement Rural et la Maîtrise de l`Eau
Comment


Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 1 du projet C2D-PARFACI (Contrat de Désendettement et de Développement-Projet d’Appui à la Relance des Filières Agricoles de Côte d’Ivoire),une mission conduite par M. Véhi Touré, directeur Directeur Général du Développement Rural et de la Maîtrise de l’Eau dans le domaine Agricole du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural a lieu à Sikensi, le 12 juillet dernier.

Il s’agissait d’expliquer à la population de l’Agneby-Tiassa, la loi relative au domaine foncier rural et en particulier les activités prévues dans le département de Sikensi dans le cadre du Projet qui prend en compte 15 départements de la Côte d’Ivoire.

M. VEHI Touré a précisé aux populations que ce projet dans sa gratuité intervient grâce au financement de la France, il leur a rappelé qu’il pense que c’est une aubaine pour Sikensi d’être choisi par ce projet pour mener les opérations de délimitations des territoires de villages. Car, a-t-il dit, depuis 17 ans déjà que cette loi est en train d’être mise en œuvre dans certaines localités du pays, c’est maintenant que Sikensi a été choisi. Quant à M. BINI Kouassi Kouman, il a présenté le projet PARFACI, ses objectifs. Il a rappelé que 1088 Comités Villageois sur les 1210 prévus ont été formés dont 18 dans le département de SIKENSI. Aussi a-t-il dit, c’est l’opérateur technique agréé « groupement FIT CONSEIL/CETIF/CABINET KOUAMELAN » qui a été recruté pour réaliser la délimitation des 13 territoires de villages prévus. Pour la bonne exécution du projet, la Direction Départementale de l’Agriculture a été dotée d’un lot de matériel composé de 01 ordinateur complet, trois vidéos projecteurs, un 01 véhicule de type 4X4, et trois motos. Il est également prévu la réhabilitation de ladite Direction.

Quant à M. SEYNOU Idrissa, Sous-directeur de la Sécurisation Foncière, a exposé sur le contenu des activités à réaliser à SIKENSI. Il a rappelé aux populations que les Comités Villageois de Gestion Foncière Rurale (CVGFR) restent la pierre principale de la réussite du projet, car seuls sont-ils à connaître les limites de leurs villages, et des parcelles. Une fois que les organes de gestion foncière rurale sont créés, le requérant du Certificat foncier pourra en faire la demande. L’enquête officielle aboutissant à l’établissement du dossier technique de délimitation qui sera validée ensuite par le CGFR après approbation du procès-verbal de publicité et enfin à la signature du Certificat Foncier par le Préfet de département, précise M. Seynou.

Après une série de questions réponses, Nanan Aké Alexandre, chef du village de Bécedi (village de la commune de Sikensi) et porte-parole du collectif des chefs de village du département de Sikensi, a remercié l’ensemble de la délégation et le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural tout en promettant d’œuvrer pour le respect de ces consignes. Cette campagne s’est achevée par un déjeuner offert par M. KOKORA Mauvy dans l’enceinte de la Préfecture.

La rencontre a également été marquée par la présence des autorités locales notamment le maire et le préfet de la ville.

M. François De Paul Essy SAHORE, Maire de Sikensi s’est réjoui lors de son allocution du choix porté sur Sikensi par ce projet pour réaliser gratuitement les opérations de délimitation des territoires de villages .
A sa suite, M. KOKORA Mauny, Secrétaire Général et Préfet par intérim a exhorté les populations à une totale adhésion de ce projet pour maintenir un climat de paix et de sécurité dans le département qui est souvent animé par des conflits fonciers entre populations.

Ces campagnes se poursuivent dans les départements de Béoumi, Bocanda et Korhogo le 19 juillet et Bouaké, Tiebissou et Katiola le 21 juillet 2016.

R. K.
Commentaires


Comment