Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Crise à l’UGTCI : la justice tranche
Publié le mardi 19 juillet 2016  |  Abidjan.net
Crise
© Abidjan.net par D.Tagro
Crise à l’UGTCI : la justice tranche
Mardi 19 juillet 2016. Abidjan. Suzanne Vleï (sur la photo) se prononce sur la décision de justice en faveur de Adé-Mensah, ex-Secrétaire général de la centrale syndicale UGTCI.
Comment


La grosse est disponible. La justice a tranché en faveur du camp François Adé-Mensah, ex-Secrétaire général de la centrale syndicale Union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI) dans la crise qui l’opposait à son successeur à ce poste, Joseph Ebagnirin, issu du 8ème Congrès de cette organisation. L’annonce a été faite officiellement ce mardi 19 juillet 2016, par Suzanne Vleï, Secrétaire général adjoint de l’UGTCI, à l’hôtel du District au Plateau. Depuis le mercredi 4 mai, en effet, la Cour suprême de la République de Côte d’Ivoire a rendu la décision de rejet 367/16 dont le dispositif est le suivant : « Par ces motifs, rejette le pourvoi formé par l’UGTCI et Ebagnirin Joseph contre l’arrêt № 253 en date du 24 avril 2015 ». Cette décision de justice, faut-il le rappeler, a été motivée par des irrégularités liées à l’absence de toute convocation préalable et régulière du 8ème Congrès pour la date du 11 septembre 2012, ainsi que la composition irrégulière du comité exécutif et du conseil général syndical, non-présidés par le secrétaire général sortant, François Adé-Mensah.



Par conséquent, « le 8ème Congrès de l’UGTCI organisé le 11 septembre 2012 qui a vu l’élection de Monsieur Ebagnirin Joseph au poste de Secrétaire général, ainsi que tous les actes et délibérations subséquents sont définitivement réputés n’avoir jamais existés », a informé la conférencière. M. Adé-Mensah élu depuis le 7ème Congrès, a poursuivi Suzanne Vleï, est le seul habilité à présider aux destinées de la centrale syndicale et à la représenter, jusqu’à l’organisation du 8ème Congrès dans le strict respect des dispositions des statuts et règlement intérieur de l’UGTCI.

D.Tagro
Commentaires


Comment