Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Élections législatives de novembre 2016 à Agboville: la candidate Pdci de la commune présentée aux secrétaires généraux de section
Publié le mercredi 20 juillet 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Après avoir rendu public, le dimanche 19 juin 2016, au cours d’une réunion à la résidence d’Aké M’bo, délégué départemental d’Agboville 1, la candidature de Mme Tanau née Inchaud Osso Suzanne Monique, a été présentée aux secrétaires de sections, le samedi dernier, à la résidence du délégué. Seule à déposer sa candidature auprès de la délégation d’Agboville 1 conduite par le doyen Frédéric Sotchy Aké M’bo, Mme Tanau Monique a eu le soutien de l’ensemble des secrétaires de sections qui ont approuvé, le dimanche 19 juin, sa candidature par une bonne note après un test psychotechnique auquel ils ont été soumis pour évaluer la candidate. Militante du Pdci-Rda, Mme Tanau Monique a occupé différents postes de responsabilité au sein du parti septuagénaire. De 1990 à aujourd’hui, elle a occupé les fonctions de présidente locale du Comité de rassemblement des femmes du Pdci-Rda (Corasef Pdci-Rda) en 1990, présidente de l’Ufpdci-Rda d’Agboville sous-préfecture et secrétaire nationale chargée de la jeunesse féminine au sein du Bureau de l’Ufpdci (1992-2003)… ‘’La dame de fer’’ que l’on surnomme ‘’Marget Thatcher’’ du nom de l’ancienne première ministre britannique, Mme Tanau Monique a joué le rôle ordinairement dévolu aux hommes. Elle a été secrétaire de section d’Agboville commune 6 à Offoriguié (1998-2003), conseillère municipale (1996-2001), membre du grand conseil du Pdci-Rda issu du 10ième congrès, membre du Bureau politique issu des 11ième et 12ème congrès. Cette dame qui ne manque aucune occasion de montrer sa conviction pour le Pdci, est aujourd’hui conseillère spéciale de la présidente de l’Ufpdci rurale et a été cooptée pendant la campagne présidentielle d’octobre 2015 comme directrice régionale de campagne chargée des femmes au compte du candidat Alassane Ouattara du Rhdp. Elle œuvre aussi dans le social où elle dirige l’Ong Rafa (Réseau des associations féminines de l’Agnéby) qui fait beaucoup de dons et œuvre pour un mieux-être des femmes à l’accouchement par la réhabilitation de la maternité du Chr d’Agboville et du centre de santé de M’bérié, village situé à 12 km du chef-lieu de département. C’est cette dame qui frappe à la porte de l’hémicycle en attendant la désignation du candidat du Rhdp dans la circonscription. « Elle est la candidate idéale qui peut faire gagner le Pdci qui a toujours remporté les élections hors mis l’erreur de 2012 et de 2013 lors des législatives et des municipales. », a renchéri le délégué Aké M’bo. Qui pense que pour la question du genre, elle est bien partie pour rafler ce poste. « Pour la question du genre, elle cadre bien avec ce poste. », a asséné le délégué et ancien maire d’Agboville. L’ancienne enseignante de la langue de Shakespeare, (l’anglais), qui dit ne pas faire de ce poste une obsession, entend par contre le décrocher pour restaurer l’honneur du Pdci dont l’histoire a commencé, à Aboudé, village situé à 35 km dans le département d’Agboville. Mme Tanau Monique est la deuxième femme candidate à ce poste après l’exploit en 1980 de Marie Dosso née Akobé qui a été élue député. Notons que Dessi Hubert, actuel député maire de Rubino, Yapi Jacques, candidat malheureux aux législatives de décembre 2012 et M. Obo sont pour l’heure, respectivement les candidats du Pdci à Rubino, Agboville sous-préfecture et Azaguié.

Ahou Moayé
Commentaires

Dans le dossier

Election législative 2016
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3703 du 19/7/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment