Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Manifestations contre la hausse de l’électricité en Côte d’Ivoire: un cadre du parti de Ouattara traite Affi N’Guessan d’ "irresponsable"
Publié le lundi 25 juillet 2016  |  Alerte Info
Adama
© Partis Politiques par DR
Adama Bictogo, SGA du RDR, était en tournée de mobilisation dans la région du Gbêkê
samedi 02 avril 2016. Le secrétaire général adjoint du Rassemblement des Républicains (RDR) chargé des questions et mouvements politiques, Adama Bictogo, était en tournée de mobilisation de la base dans la région du Gbêkê.
Comment


Un cadre du Rassemblement des républicains (RDR, parti du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara), Adama Bictogo a traité samedi le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Affi N’Guessan, d’ "irresponsable", sur sa page Facebook, suite à son appel à la mobilisation contre la hausse de l’électricité lancé vendredi.

"Affi est un irresponsable qui n’est pas capable de mobiliser vingt personnes à des meetings, mais qui compte lancer une insurrection", a dit l’ancien ministre ivoirien Adama Bictogo sur les réseaux sociaux.

Vendredi, Pascal Affi N’Guessan a appelé, dans une déclaration, ses partisans et l’ensemble des Ivoiriens "à la mobilisation" pour mettre fin "au drame" du pouvoir d’Alassane Ouattara, confronté à de violentes manifestations sociales liées aux tarifs élevés de l’électricité.

Depuis mardi, de violentes manifestations de protestations contre la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE, distributeur exclusif d’électricité en Côte d’Ivoire) ont éclaté à Yamoussoukro (capitale politique), puis, Daloa (Centre-Ouest), Korhogo (Nord), Tiassalé et Bouaké.

En janvier, les factures ont connu une augmentation allant jusqu’à 50%, contrairement aux 16% prévus par le gouvernement.

Pour calmer la grogne des populations, le chef de l’Etat a exigé l’annulation de cet ajustement tarifaire du coût de l’électricité et le remboursement du trop-perçu aux abonnés, à l’occasion de la fête du travail le 1er mai.

Dans l’application de cette décision, les consommateurs ont reçu deux factures, celles de mars-avril et mai-juin, dans le mois de juillet. Une situation qui a suscité des mécontentements.

FDI
Commentaires


Comment