Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Les acteurs des médias formés sur la planification familiale et la santé sexuelle et reproductive
Publié le lundi 1 aout 2016  |  Afriquefemme.com
Les
© Autre presse par DR
Les acteurs des médias formés sur la planification familiale et la santé sexuelle et reproductive
Comment


25 professionnels des médias ont participé à un atelier de formation sur le thème : « Planification Familiale (PF) et Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) », les 28 et 29 Juillet 2016 à Dabou.

La planification familiale est une intervention qui permet de maîtriser la croissance rapide de la population, de réduire les avortements et les décès maternels. En Côte d’Ivoire, une enquête de 2011/2012 (EDS-CI III), indique que 73% des femmes et 67% des hommes, n’ont ni entendu à la radio, ni vu à la télévision, ni lu dans les journaux, un message sur la planification familiale. Le rôle des médias dans la promotion de la planification familiale est essentiel pour porter les informations à toute la population. C’est dans cette optique que la Direction de Coordination du Programme National de la Santé Mère Enfant (PNSME), dans le cadre du Projet AgirPF CDI avec le soutien financier de l’USAID, a organisé cet atelier avec le réseau des Professionnels des médias Engagés dans la santé de la Mère et de l’enfant en Côte D’Ivoire (PMESMECI), présidé par Jean Claude Piercoura.

La planification familiale est l'ensemble des moyens et méthodes mis à la disposition des individus et des couples pour leur permettre d'éviter les grossesses non désirés, d'espacer les naissances et de déterminer la taille souhaitée de leur famille. Avec les explications détaillées des Dr Kacou Raoul et Dr Kouadio Yao Alexis, les thèmes développés au cours de cette formation ce sont axés sur les avantages de la planification familiale et sur la description des différentes méthodes contraceptives offertes en Côte d'Ivoire notamment: la contraception naturelle( la méthode de l'allaitement et d'aménorrhée dit la MAMA, le calendrier...), les méthodes hormonales( les pilules, les injectables, les implants), les méthodes barrières ( les préservatifs masculins et féminin et les spermicides) contraception mécanique, la contraception d'urgence, le stérilet et la stérilisation qui est une contraception chirurgicale volontaire( la vasectomie et la ligature des trompes, ces méthodes sont interdites en Côte d'Ivoire)...Chaque personne doit décider librement d'utiliser une méthode contraceptive de son choix.
... suite de l'article sur Afriquefemme.com

Commentaires


Comment