Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : l’Etat et le secteur privé se concertent sur les enjeux de la commercialisation de la ferraille
Publié le jeudi 4 aout 2016  |  APA
Partenariat
© Abidjan.net par D.Tagro
Partenariat Etat-Secteur privé : Vers l’élaboration d’une stratégie nationale de dialogue public privé
Mardi 10 mai 2016. Abidjan. Atelier de restitution de l`étude d`évaluation du partenariat Etat/Secteur privé. Photo: Mariam Fadiga Fofana.
Comment


La commercialisation de la feraille était au centre de la concertation entre l’Etat et le secteur privé, tenue, jeudi, au ministère du commerce sous la présidence de Narcisse Thomas Sépi Yessoh, Directeur de cabinet dudit ministère en présence du Secrétaire exécutif du Comité de concertation Etat-secteur privé (CCESP), Mariam Fadiga Fofana.

La rencontre à laquelle ont pris par les différents syndicats et associations des ferrailleurs et autres acteurs de l’industrie métallurgique ainsi que les représentants des ministères de l’industrie et de la promotion de l’artisanat visait à trouver des solutions aux difficultés liées à l’application de la mesure gouvernementale portant ‘’suspension de l’exportation de la feraille et des sous-produits ferreux’’, du 2 mai 2013.

‘’Cette mesure a pour objectif de limiter les exportations de ces produits métalliques à l’effet d’assurer l’approvisionnement régulier de l’industrie métallurgique naissante et permettre son développement en Côte d’Ivoire’’, a expliqué, d’entrée, M. Sépi qui a fait le rappel des précédentes consultations en liaison avec le Comité de concertation Etat-Secteur privé.

Ces difficultés portent pour l’essentiel sur ‘’ la rétention des produits ferreux par les ferrailleurs de nature à occasionner un problème d’approvisionnement et un risque de rupture de stocks des aciéries, le respect du coût d’achat de la ferraille et la mévente de la fonte très peu utilisée par les aciéries’’, a relevé le Directeur de cabinet du ministre du Commerce.

Au terme des échanges pour trouver des pistes de solutions durables à ces problématiques, Narcisse Sépi Yessoh a porté à la connaissance de tous les acteurs de ka filière de commercialisation et de transformation de la feraille les principales décisions arrêtées par l’Etat ivoirien.

‘’ Un comité de régulation et de suivi de la commercialisation des produits ferreux, comprenant, outre les représentants des trois ministères de tutelle (commerce, industrie et artisanat), ceux des ferrailleurs (2), aciéries (2), Chambre nationale des métiers (1), sera créé’’, a déclaré M. Sépi demandant aux différentes structures de ‘’communiquer les noms de vos représentants au plus tard le mardi 9 août’’.

Ledit comité effectuera des visites de terrain (mercredi 10 et jeudi 11 août) des ferrailles et des aciéries pour évaluer les capacités des uns et des autres dans le développement de l’industrie métallurgique avant ‘’la première réunion du comité, vendredi, pour faire le point de tout ce qui a été observé’’, a conclu Narcisse Sépi.



HS/ls/APA
Commentaires


Comment