Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Compassion des populations de Bouaké au maire
Publié le vendredi 5 aout 2016  |  AIP
Comment


Bouaké - Des organisations de la société civile et politique, des institutions étatiques, la chefferie traditionnelle et des particuliers ont rendu visite au maire Djibo Youssouf Nicolas, mercredi, à Bouaké, pour lui témoigner leur soutien pour le préjudice qu’il a subi relativement au pillage de son domicile et d’un service de la mairie lors des violentes manifestations survenues dans sa cité le 22 juillet.

Le maire a salué l’action et la marque de sympathie de ses visiteurs à son égard et a appelé à la culture de la paix dans sa cité pour la consolidation des chantiers de reconstruction. «Les grandes douleurs sont muettes», a-t-il déclaré, déplorant les actes malheureux.

Au nombre des visiteurs figurent une délégation du Rassemblement des Houphouétistes pour la paix et la démocratie, des chefs de villages et une délégation de l’Université Alassane Ouattara conduite par le président de cette institution, le professeur Poamé Lazare. Ce dernier promet son soutien aux autorités de la ville éprouvées après le passage des pillards pour relever le défi des dispositions à prendre afin que cela ne reproduise plus.

Le domicile que le maire Djibo youssouf Nicolas a hérité du tout premier magistrat de la ville, son père Djibo Sounkalo, a été saccagé et pillé. Le bureau annexe de la mairie regroupant les services des transports, du contrôle général et la fourrière a subi le même sort. Le camion fourgonnette servant à transporter la viande bœuf de l’abattoir municipal vers les marchés, a été incendié dans la cour de ce bureau annexe.


(AIP)

nbf/kam
Commentaires


Comment