Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Campagne de sensibilisation sur l’opération de délimitation des territoires et de délivrance de certificats fonciers à Ferké
Publié le dimanche 7 aout 2016  |  AIP
Comment


Ferkessédougou - Une mission du ministère de l’agriculture et du développement rural a animé une campagne de sensibilisation et d’information des populations de Ferkessédougou sur l’importance de la délimitation des territoires et de délivrance des certificats fonciers.

Cette campagne qui s’est tenue, jeudi, a été l’occasion pour les autorités locales, élus, chefs coutumiers, chefs de terres ainsi que les propriétaires terriens venus des sous-préfectures de Ferkessédougou, Togoniéré et Koumbala, d’échanger avec un expert foncier du projet C2D PARFACI, M. Ouattara Nanakan, sur les enjeux de la sécurisation des terres du domaine foncier rural.

L’expert en matière de foncier rural a présenté les avantages de la délimitation des territoires des villages, et les garanties de la délivrance de certificats fonciers sur les terres rurales. Il a également abordé les différentes procédures de ces opérations de sécurisation des terres du domaine foncier rural, les tâches qui incombent aux comités villageois de gestion foncière rurale (CGFRCI) et les rôles des autorités administratives et de la direction régionales.

Pour le département de Ferkessédougou, 74 territoires des villages sont programmés pour être délimités dans le cadre du projet (42 à Ferké, 16 à Koumbala et 16 à Togoniéré). Selon l’expert, 5000 hectares devront être délimités pour délivrer gratuitement des certificats fonciers aux villages les plus actifs dans cette opération.

Les 74 comités villageois de gestion foncière ont reçu, par ailleurs la première tranche de l’appui financier pour leur fonctionnement.

Le projet C2D-PARFACI concerne 15 départements. Il a pour objectifs de lutter contre la pauvreté en milieu rural par l’amélioration des infrastructures cadastrales, du cadre de vie par l’accroissement des revenus agricoles, le renforcement de la cohésion sociale, la paix, le règlement durable de conflits fonciers ruraux, etc.

ti/kkf/ask
Commentaires


Comment