Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Un poste de vice-président envisagé dans la nouvelle Constitution pour la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire (Ouattara)
Publié le dimanche 7 aout 2016  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le président Alassane Ouattara
Comment


Abidjan - La création d’un poste de vice-président envisagée dans la nouvelle constitution en préparation est motivée par le souci de garantir une paix durable en Côte d’Ivoire, a expliqué le président de la République, Alassane Ouattara, lors de son discours à la veille de la célébration du 56è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

« L’intérêt de cette réforme est de garantir la paix et la stabilité. De plus elle mettra notre pays à l’abri des tensions et d’incertitudes pouvant déboucher sur un ralentissement économique », a-t-il déclaré notamment, levant un coin de voile sur les grandes orientations de la nouvelle constitution en préparation.

Le vice-président élu au suffrage universel direct en même temps que le président de la République, est sensé garantir, en cas de vacances du pouvoir, la continuité de l’Etat d’une part et le respect du calendrier électoral d’autre part, a noté en outre le chef de l’Etat.

Le sénat quant à lui, selon Alassane Ouattara, vise à renforcer le processus législatif en Côte d’Ivoire à travers la mise à contribution d’anciens serviteurs « de qualité » de l’Etat. « La création du sénat va ainsi conférer au parlement ivoirien un caractère bicaméral, c’est-à-dire à deux chambres mais garantissant la primauté de l’Assemblée nationale », a-t-il précisé toutefois.

Se fondant sur la création de la Chambre des rois et chefs traditionnels le président de la République a souligné "les premières expériences nous ont convaincus de l’importance de cette institution qui contribue à la paix et à la cohésion sociale, qui apporte la sagesse et la richesse de nos cultures dans la gestion de nos conflits sociaux.»

"Notre objectif principal est de garantir à chaque Ivoirien et chaque Ivoirienne une meilleure condition de vie, nous allons renforcer les droits et devoirs de chaque citoyen, réaffirmer avec plus de vigueur le droit de chaque citoyen à l’éducation, la santé et au respect de son intégrité physique, nous allons consacrer le respect de la diversité de notre peuple avec plus de fermeté contre les acteurs d’exclusion liée au genre, l’origine ethnique, régionale ou sociale, nous allons également renforcer votre droit à la propriété foncière rurale (...) », a conclu le Président Ouattara.

(AIP)

kg/ask

Commentaires


Comment