Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Amani Yao Lambert César (Coach AS Tanda) : « Nous avons notre destin entre nos mains »
Publié le samedi 20 aout 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
Comment


Amani Yao, le coach de l’AS Tanda a réalisé la plus belle opération de la 24e journée du championnat en étrillant l’Africa Sport d’Abidjan (4-0). Et à 2 journées du terme du championnat, le technicien ivoirien peut rêver d'un second sacre d'affilée de son équipe.
Que doit-on retenir de votre franc succès devant l'Africa Sports?
Je retiens l'état d'esprit et la bonne organisation de mes poulains. Les jeunes en voulaient énormément et en plus, nous avons été également très réalistes. Sur 6 nettes occasions de but, nous en avons concrétisé 4. Cela nous a même permis de reprendre la tête du classement. C'est de bon augure en cette fin de saison.
Avez-vous le sentiment d'avoir fait un grand pas vers le titre?
Il nous reste encore trois rencontres à disputer y compris celle contre l’Asec Mimosas. Et compte tenu du fait que nous avons deux matches à jouer à domicile, il est donc évident que nous avons fait un grand pas vers le titre. Mathématiquement, il y a encore des points à prendre. Mais rien n’est encore joué et il faudra donc batailler dur pour décrocher le titre de champion cette saison.
Selon vous qu'est-ce qui fera la différence dans ce sprint final?
Pour moi, c'est l'équipe la plus régulière et la plus déterminée qui remportera le titre de championnat de Côte d’Ivoire. A cet effet, j’ai constaté que mes joueurs l'ont bien compris. Pour cela, ils donnent tout sur le terrain et cela se ressent sur le classement. Ce sont des professionnels et ils savent bien gérer les matches à enjeu. Nous avons donc notre destin entre nos mains.
Ce week-end vous recevez le Sporting Club de Gagnoa votre dauphin et sérieux prétendant au titre. Peut t-on qualifier cette rencontre de finale avant la lettre?
Nous ne pouvons pas qualifier cette rencontre de finale. Cependant, outre le match face à l’Asec, cette rencontre sera décisive pour le sprint final. Nous connaissons bien le Sporting. C’est une bonne équipe. Mais j’ai foi en mes jeunes. Ils sont déterminés. Nous préparons cette rencontre comme les autres et nous ferons tout pour nous imposer face au Sporting Club de Gagnoa.
L S
Commentaires

Dans le dossier
Football
Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1819 du 19/8/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment