Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Constitution, élections législatives, cherté de la vie : La jeunesse du Cojep remobilise ses militants
Publié le samedi 3 septembre 2016  |  Notre Voie
Comment


L’Union des jeunes du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Ujcojep), organise sa rentrée politique, le 10 septembre prochain, à la Place Fonctionnaire de Yopougon-Toits rouges. Selon Dubois Touré, Secrétaire national de l’Ujcojep, qui était, jeudi, à notre rédaction en compagnie de Timité Brahima, son secrétaire à la Communication, cette rentrée s’articule autour du thème : « L’engagement des jeunes pour une vraie démocratie ». Elle sera l’occasion pour la jeunesse du parti cher à Charles Blé Goudé de remobiliser ses militants et de leur transmettre les mots d’ordre pour les batailles futures. Pour le premier responsable de la jeunesse du Cojep, la rencontre permettra surtout d’aborder les principaux sujets de l’actualité sociopolitique.
« Les franchises universitaires ne sont pas respectées. Ce qui crée de nombreux désagréments et des crises incessantes dans le milieu universitaire. L’on parle d’une croissance à deux chiffres. Chose qui devait plutôt profiter à la population. Malheureusement, l’on assiste à la cherté de la vie et à un taux de chômage de plus en plus croissant. Aussi, nous demandons l’annulation pure et simple des factures d’électricité qui ont provoqué les troubles sociales récentes dans le pays parce que le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, n’a pas tenu sa promesse faite dans son discours du 1er mai 2016. Quant au projet de la nouvelle Constitution, nous estimons qu’il est inopportun. Nous pensons qu’il faut d’abord travailler à la réconciliation nationale», a indiqué DuboisTouré. Il estime que pour toutes les raisons évoquées plus haut, il invite toute la jeunesse ivoirienne et, en particulier, celle du Cojep, à venir massivement à cette rencontre.
Placée sous le parrainage de Dr. Zan Bi, enseignant à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, cette rentrée politique sera marquée par une conférence publique portant sur la nouvelle constitution et ses conséquences sur la société ivoirienne. Celle-ci sera co-animée avec Martin Bléou et Kablan Appiah.

Tuo Ali
(Stagiaire)
Commentaires


Comment