Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Cérémonie en l’honneur des athlètes ivoiriens aux jeux olympiques 2016 de Rio : allocution De S.E.M Alassane Ouattara, président de la république
Publié le lundi 5 septembre 2016  |  Présidence
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Cérémonie de reconnaissance aux athlètes présents aux Jeux Olympiques de Rio
La Nation ivoirienne, avec au premier rang le président de la République, Alassane Ouattara, a témoigné ce lundi 5 Septembre 2016, sa reconnaissance à ses « valeureux » athlètes qui ont porté haut les couleurs de la nation aux récents jeux olympiques de Rio.
Comment


- Madame la Première Dame,
- Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
- Monsieur le Premier Ministre,
- Messieurs les Présidents d’Institutions,
- Messieurs les Ministres d’Etat,
- Mesdames et Messieurs les Ministres,
- Monsieur l’Ambassadeur de la République de Corée,
- Monsieur le Président du Comité National Olympique,
- Monsieur le Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo,
- Mesdames et Messieurs les Présidents de Fédération des disciplines représentées aux Jeux Olympiques de RIO 2016,
- Mesdames et Messieurs les membres de l’encadrement technique,
- Chers Athlètes, chers enfants,
- Chers frères, chères soeurs,
- Mesdames et Messieurs les Journalistes,
- Chers Supporters, membres du CNSE
- Honorables invités,
- Mesdames, Messieurs,
- Mes chers compatriotes,
Au moment où nous recevons nos athlètes, il me vient à l’esprit les propos d’un auteur américain (Heywood Hale Brown) qui disait que « le sport ne forge pas le caractère, il le révèle ». Et l’histoire nous apprend que les plus belles victoires s’acquièrent par l’endurance, la ténacité et la persévérance. C’est ce qu’ont démontré nos athlètes lors des Jeux Olympiques de RIO de JANEIRO.
Oui, chers athlètes, chers enfants, vous avez démontré votre combativité, votre détermination et votre acharnement dans l’effort. Vous n’avez jamais abandonné.
Vous vous êtes battus jusqu’au bout pour vous-mêmes, pour vos équipes, pour vos familles et pour notre pays. Et comme nous l’avons constaté, la moisson 2016 a été bonne ! Félicitations à chacune et à chacun de vous !

Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

Notre pays participe aux Jeux Olympiques depuis 1964.
Il a fallu attendre 20 ans pour remporter notre première médaille. C’était une médaille d’argent, gagnée par Gabriel TIACOH, aux Jeux olympiques de Los Angeles, en 1984.
32 ans plus tard, notre rêve d’obtenir une Médaille d’Or se concrétise enfin ! Quel bonheur ! Merci à tous.
Grâce à notre champion Cheick Sallah Junior CISSE, la Côte d’Ivoire entre la tête haute dans l’histoire de l’Olympe. Quel honneur !
BRAVO Cheick pour cet exploit ; Bravo d’avoir hissé notre pays sur la première marche du podium olympique ! C’était un grand moment d’émotion.
Merci d’avoir fait vibrer notre hymne national dans l’enceinte de la Nation olympique. Dans le ciel de Rio, au Brésil. Quelle fierté ! Merci à toi cher fils !
Cette médaille d’or est le fruit d’un travail de longue haleine ; de plusieurs années de travail acharné et de persévérance.
C’est le symbole de la Côte d’Ivoire au Travail ! La Côte d’Ivoire qui gagne !
Ma fille, Ruth GBAGBI est également entrée dans l'histoire du sport féminin ivoirien en décrochant la médaille de BRONZE aux Jeux Olympiques 2016, chez les moins de 67 kg en art martial coréen. Bravo Ruth !
Grâce à vous deux, nous sommes entrés dans le club restreint des nations médaillées olympiques ! C’est un immense honneur pour la Nation ivoirienne et pour tous nos compatriotes.
Chers frères, chères soeurs,
Je voudrais aussi me tourner vers nos finalistes et nos demi-finalistes aux Jeux Olympiques de RIO.
Marie-Josée TA LOU, qui a démontré sa détermination, en arrivant au pied du podium du 100m et du 200m, lors d’une course phénoménale, classant ainsi la Côte d’Ivoire en 4ème position ! Nous sommes fiers de toi !
Ben Youssef MEITE, qui s’est classé 6ème mondial lors de la finale du 100m hommes, aux côtés de certains grands champions mondiaux du 100m; et Murielle AHOURE, qui a participé aux deux demi-finales du 100m et 200m ;
Bravo à tous ; Vous avez fait honneur à toute la Nation !
A tous nos athlètes, aux encadreurs, aux arbitres et à tous ceux qui ont représenté notre pays à Rio, je voudrais vous adresser mes vives et chaleureuses félicitations pour le travail remarquable que vous avez accompli, dans vos disciplines respectives.
Nous sommes très Fiers de chacune et de chacun de vous, car vous avez dignement représenté notre pays.
Félicitations pour vos performances ! Vous honorez la Côte d’Ivoire toute entière et vous contribuez à son prestige sur la scène internationale.

Vous incarnez « l’Ivoirien nouveau » qui recherche tous les jours l’excellence.
Je vous encourage à persévérer dans vos efforts et à demeurer des modèles pour vos pairs, pour la jeunesse et pour la Nation toute entière.
Chers athlètes,
Cette victoire est certes la vôtre mais elle est aussi pour votre fédération, pour vos parents, pour la jeunesse, pour tous les Ivoiriens et pour toute la Nation.
C’est pourquoi, mes remerciements vont naturellement à l’endroit de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, avec à sa tête, le Président Cheick Daniel BAMBA.
Bravo pour cet excellent travail ; félicitations au Taekwondo !
Je voudrais associer à ces félicitations, le Général Palenfo, Président du Comité National Olympique ainsi que l'ensemble du Comité National Olympique pour l’important travail d'encadrement et de soutien aux fédérations et aux athlètes.
Je voudrais bien évidemment féliciter le Ministre des Sports et des Loisirs, François Albert AMICHIA, qui est aujourd’hui un homme comblé. Le Premier Ministre et tous les membres du Gouvernement se joignent à moi pour vous renouveler leurs félicitations, ainsi qu’à tous vos collaborateurs.

Ces médailles et ces performances, nous les devons aussi à l’engagement de personnes qui ont toujours été là : il s’agit de l’équipe de supporters et les téléspectateurs ; de mêmes que les religieux qui ont fait des prières. Oui, vous avez toujours accompagné nos athlètes, dans toutes les compétitions, quels que soient les résultats. Cette victoire est aussi la vôtre !
C’est la victoire de tous les Ivoiriens, rassemblés, comme je le vois dans cette salle.
Chers athlètes et encadreurs,
J’ai bien noté les doléances formulées par Bamba Cheick Daniel. Elles seront examinées avec une grande attention.
Je voudrais vous réaffirmer l’engagement du Gouvernement à vous soutenir, et à travers vous, à soutenir le sport ivoirien en lui offrant tous les moyens nécessaires pour son développement.
Continuez d’entretenir cet esprit de combativité, afin de remporter, comme vous l’avez promis, les prochaines batailles et de rester dans l’élite du sport mondial.
Mes chers compatriotes,

Nos jeunes athlètes nous apportent encore la preuve que la Côte d’Ivoire qui gagne est une réalité. Une réalité qui est accessible par le travail, l’effort quotidien, et la recherche constante de l’excellence dans tout ce que nous faisons.
Hier, cette réalité était portée par Gabriel TIACOH ou encore par les Eléphants footballeurs à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).
Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire qui gagne a le visage de Cheick CISSE, de Ruth GBAGBI, de Murielle AHOURE, de Ben Youssef MEITE, de Marie-Josée TA LOU et bien d’autres encore.
Demain, la Côte d’Ivoire qui gagne peut être portée par chaque Ivoirien, dans tous les domaines, si nous nous engageons avec abnégation dans le travail, dans la poursuite de l’excellence.
C’est à ce prix que nous serons, comme le dit notre hymne national : « de fiers artisans de la grandeur » de notre Nation.
Vive la Côte d’Ivoire qui gagne !
Vive la République !
Je vous remercie.
Commentaires


Comment