Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Parti unifié, alternance 2020… Le RHDP en panne à Yamoussoukro
Publié le mardi 6 septembre 2016  |  Notre Voie
Comment


Le bureau de la Coordination Rhdp Yamoussoukro n’a pu être installé, le dimanche 4 septembre, comme initialement prévu. L’ex-ministre Konaté Sidiki, venu dans la capitale politique et administrative pour ça, a rejeté le bureau qu’a présenté le maire Jean Gnrangbé Kacou, président de la coordination locale du Rhdp. Raison invoquée, le non respect du genre. L’émissaire de la coalition au pouvoir a donc demandé à ses hôtes de revoir la composition du bureau en y incluant assez de femmes avant toute investiture. C’est sur cette sentence que la cérémonie a pris fin à la salle des mariages de la mairie de Yamoussoukro.
A la vérité, la question du genre évoquée par Konaté Sidiki n’est qu’un alibi pour faire ajourner l’installation factice de la Coordination Rhdp Yamoussoukro. Selon certaines indiscrétions, il s’agissait plus d’une mascarade pour faire croire à Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié que tout va bien à Yamoussoukro. « Que nenni ! Ici, le RHDP est en panne. Il y règne un grand malaise. Les preuves sont légion », note une source proche de la coalition au pouvoir. Elle explique que pour une cérémonie prévue à la salle des fêtes parce que plus vaste, l’on a opté à la dernière minute pour la salle de mariage beaucoup plus exigüe pour un tel évènement sensé rassembler des militants de cinq partis politiques.
Selon notre informateur, c’est ce qui explique que M. Adama Bictogo, dont le cabinet était pourtant présent depuis la veille dans la ville, s’est fait représenter à la dernière minute par Sidiki Konaté, «un expérimenté des dossiers brûlants». On comprend dès lors que, dans la salle, ce dernier a dû recadrer son discours. «Yamoussoukro a fait un bon résultat parce que ce n’était pas facile. Yamoussoukro avait des fils qui étaient candidats à la présidentielle. Or derrière un candidat, il y a un village, un département, une région. Mais vous leur avez tourné dos pour voter Alassane Ouattara. Je vous félicite pour le résultat satisfaisant », a-t-il déclaré d’entrée pour contenter les alliés du Pdci qui avaient été outrés par le propos du ministre Mamadou Sanogo qui avait affirmé, plus tôt, que Yamoussoukro n’avait pas voté massivement pour le candidat du Rdr. L’autre fait qui signale la mort du Rhdp à Yamoussoukro, note aussi notre source, c’est la qualité des personnes présentes dans la salle. Les candidats du Pdci désignés pour briguer les postes législatifs ont brillé par leur absence. Il en a été de même pour les 36 aspirants du Rdr.
Dans la salle, l’hypocrisie se lisait aussi sur les visages des personnes présentes. La plupart s’y était rendu juste pour voir. On comprend dès lors qu’après avoir pris le pool de la situation, Konaté Sidiki a trouvé l’échappatoire, notamment la question du genre, pour reporter la cérémonie d’installation du bureau de la Coordination Rhdp Yamoussoukro. Le temps que la machine se remette en place.

O. A.M.
Commentaires


Comment