Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Retrait: l’ONU et le Gouvernement ivoirien examinent le plan de transfert des activités résiduelles
Publié le vendredi 9 septembre 2016  |  APA
Réconciliation
© Autre presse par CONARIV
Réconciliation nationale / Colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes
La cérémonie d’ouverture du Colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes, organisée par la CONARIV (Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes), en collaboration avec l’ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire), le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et l’ICTL (Centre International pour la Justice Transitionnelle), s’est déroulée dans la matinée du mercredi 02 mars, à Grand Bassam.
Comment


La mission onusienne et le gouvernement ivoirien ont examiné le plan de transfert des activités résiduelles, une ‘’étape importante’’ dans le processus de retrait définitif de la Côte d’Ivoire de l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Selon une note d’information de l’ONUCI transmise à APA, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire et Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Aichatou Mindaoudou ainsi que le Premier Ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan et l’équipe pays des Nations Unies en Côte d’Ivoire, ont participé à cette rencontre.

Elle a permis de passer en revue le plan de transfert des activités résiduelles de l’ONUCI au Gouvernement ivoirien. ‘’Cette rencontre marque une étape importante dans le processus de retrait définitif de la Mission onusienne de la Côte d’Ivoire’’.

Le retrait définitif de la mission onusienne de la Côte d’Ivoire a été recommandé par le Conseil de Sécurité dans sa Résolution 2284 votée en avril dernier sur l’ONUCI.

LS/APA
Commentaires


Comment