Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Plusieurs emplois menacés à Olheol Bouaké pour défaut de matière première de production
Publié le dimanche 25 septembre 2016  |  APA
«
© Ministères par DR
« Les Rendez-vous avec les jeunes » à Bouaké : l’appel du ministre Sidi Touré entendu par les jeunes
Vendredi 23 septembre 2016. Les régions de Gbêkê et du Hambol ont reçu la délégation du ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique.
Comment


Plusieurs emplois sont menacés à l’usine de trituration des graines oléagineuses, Olheol Industries-Côte d’Ivoire pour défaut de matière première de production, notamment, la graine de coton, a révélé, vendredi, à Bouaké (Centre-Nord), le secrétaire général du syndicat du personnel de cette usine, Ibrahima Kané.

Il s’exprimait lors d’une tribune d’échanges, initiée par le ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique dans le cadre de l’opération « les rendez-vous avec les jeunes’’.

Selon le syndicaliste, de nombreux jeunes embauchés par Olheol Bouaké sont au chômage technique depuis environ quatre mois, tout simplement parce que l’usine est confrontée à un manque criard de matière première de production qui l’empêche de tourner à plein régime.

Pour remédier à cette situation d’Olheol, M. Kané a exhorté le gouvernement ivoirien à mettre en application la loi interdisant l’exportation de graines de coton comme cela se fait dans plusieurs pays d’Afrique, tel qu’au Burkina Faso et au Benin.

‘’Nous demandons aux autorités de faire appliquer cette loi qui stipule qu’il faut servir les entreprises locales d’abord en graines de coton avant l’extérieur’’, a-t-il insisté.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment