Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le parti de Blé Goudé ’’opposé’’ au projet de la nouvelle Constitution ivoirienne
Publié le dimanche 25 septembre 2016  |  APA
Début
© AFP par PETER DEJONG
Début du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la CPI
Jeudi 28 Janvier 2016. Pays-Bas (Haye). Le procès de l`ancien président Laurent Gbagbo ouvert cinq ans après la crise post-électorale. Photo: Charles Blé Goudé
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP), le parti de Blé Goudé est déterminé ''à barrer la route à la Constitution de Ouattara car ce n'est pas la priorité du peuple'', a déclaré, le premier Secrétaire, Dr Hyacinthe Nogbou, samedi soir, lors de la rentrée politique des femmes de ce parti à Yopougon, à l'Ouest d'Abidjan.

Charles Blé Goudé est détenu par la Cour pénale internationale à la Haye où il est jugé pour son implication supposée dans la violente crise post-électorale ivoirienne qui a fait plus de 3000 morts de décembre 2010 à avril 2011.

Dr Nogbou qui a salué la ''forte mobilisation'' des femmes pour la ''reconquête des libertés'', a indiqué que ''le COJEP ne sent nullement pas concerné la nouvelle Constitution''.

''Ce n'est pas la priorité de la très grande majorité du peuple de Côte d'Ivoire. C'est pourquoi le COJEP de Charles Blé Goudé s'opposera à ce projet. Mobilisons-nous pour barrer la route à la Constitution de Ouattara'', a déclaré Dr Hyacinthe Nogbou, invitant les partis de l'opposition au ''rassemblement pour empêcher cette mascarade''.

Placée autour du thème '' la solidarité et le partage : fondements de la cohésion sociale'', cette rentrée politique a été l'occasion pour Mme Antoinette Gbizié, la présidente de l'Union des femmes du COJEP (UFCOJEP) de souligner ''la détermination des femmes à ne rien lâcher pour la libération des libertés et le retour de notre leader Charles Blé Goudé'' qui viendra, selon elle, avec ''son père Laurent Gbagbo'' pour se mettre au service de son pays, la Côte d'Ivoire''.

Pour donner un sens au thème de cette rentrée politique, de nombreux dons composés de vivres et non vivres ont été distribués à une centaine de militantes. L’avant-projet de la nouvelle constitution ivoirienne a été remis, samedi, au Président Alassane Ouattara par le Comité d’experts.

Composé de 184 articles répartis dans 16 titres et 50 chapitres, cet avant-projet sera examiné le 28 septembre prochain par le gouvernement, puis par le parlement le 5 octobre.

HS/ls
Commentaires


Comment