Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Menace sur l’édition 2017 du Rallye Bandama : Le cri de cœur des pilotes ivoiriens
Publié le lundi 26 septembre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
42eme
© Abidjan.net par Atapointe
42eme Rallye du Bandama: Cérémonie de clôture
Ouvert le 11 février 2016, le Rallye du Bandama Edition 2016 a refermé ses portes ce samedi 13 à l`Hotel Président de Yamoussoukro. Une cérémonie de distinction a mis fin à ces épreuves.
Comment


Le rallye Bandama pour le compte de l’édition 2017 pourrait ne pas se tenir. Du moins si l’on s’en tient à la récente déclaration du président de la Fédération Ivoirien de Sport Automobile, Alain Ambrosino. « Dans les mois à venir, il faut s’attendre à ce que le rallye du Bandama n’ait pas lieu », a indiqué Alain Ambrosino lors du rallye de Dimbokro. Une décision motivée par le manque de moyens financiers pour l’organisation de ce championnat inscrit au calendrier d’Afrique et des promesses non-tenues par la tutelle depuis 2013.
Face à cette menace sur la non-tenue du Rallye Bandama 2017 (Février-mars), des pilotes ont au cours d’un point de presse le samedi 24 septembre 2016 à l’espace Mima en Zone 3 lancé un appel aux autorités afin de ne pas voir le rallye Bandama mourir.
« Nous, pilotes Ivoiriens avons décidé de faire part de notre désarroi et nos inquiétudes aux autorités en poussant un cri de cœur dans le but que l’on vienne en aide afin que nous puissions pratiquer notre discipline sportive de la façon la plus sereine et mettre en exergue les valeurs ivoiriennes. Notre invitation a pour but de pousser un cri de cœur aux âmes sensibles à l’image au rayonnement de notre pays et à définir ce que représente le rallye Côte d’Ivoire- Bandama afin que les mesures adéquates soient prises (…) Côte d’Ivoire Bandama n’aura pas lieu du fait qu’’il ne reçoit pas de subventions promises depuis maintenant, plusieurs années pour l’organisation culturelles de notre pays », a lancé Kanaté Ahmed au nom des pilotes de Côte d’Ivoire.
Il a souligné que le Rallye de Bandama n’a plus d’âme, ni d’esprit. Cette compétition se déroule dans un ‘’corps’’ qui affiche la désolation et l’humiliation. « Le Rallye de Côte d’Ivoire n’a plus le positionnement qu’il avait dans le monde sport automobile et du patrimoine touristique de l’Afrique. Le Rallye de Bandama est une vision et un symbole du peuple Ivoirien. Aujourd’hui, il se meurt à petit feu, faute de moyens financiers. C’est une réalité qui s’impose à nous auquel cas nous devons faire face. Il n’a plus d’âme et d’esprit. Ce n’est que le corps qui s’affiche dans un spectacle désolant et humiliant », a martelé le porte-parole des pilotes.
Le rallye Bandama qui a été lancé pour la première fois en 1969 parcourait 5000 km à travers toute la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, en raison des soucis financiers, cette compétition se déroule essentiellement à Yamoussoukro et se court sur 1200 km, avec 300 km en spécial chronométrée. Cette compétition avait marqué un arrêt de 1993 à 2010. Elle a été relancée en 2011 par le président Alain Ambrosino. Ces pilotes craignent que le rallye de Bandama disparaisse du calendrier de Fédération Internationale d’Automobile (FIA). Les regards sont désormais tournés vers le ministère des Sports et Loisirs.

Ange Kouadio
Commentaires

Dans le dossier

Sport et autres disciplines
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3753 du 24/9/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment