Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dr Sidiki Cissé, DG ANADER : « La Côte d’Ivoire a les atouts pour être le grenier de l’Afrique de l’Ouest »
Publié le vendredi 30 septembre 2016  |  Abidjan.net
Dr
© Abidjan.net par Atapointe
Dr Cissé Sidiki, Directeur de l`ANADER invité de la tribune des rendez vous de la Presse
Jeudi 29 septembre 2016. Abidjan. La Maison de la Presse d`Abidjan reçoit dans le cadre de sa tribune d`échange baptisé "Les Rendez vous de la Presse" le Dr Sidiki Cissé, Directeur Général de l`ANADER
Comment


Avec ses terres arables, sa population majoritairement jeune, ses ressources humaines et techniques suffisamment compétentes au niveau agricole, la Côte d’Ivoire a les atouts pour être le grenier de l’Afrique de l’Ouest. C’est ce qu’a indiqué le Dr Sidiki Cissé, le Directeur général de l’Agence national d’Appui au Développement rural (ANADER), invité de la tribune « Les Rendez-vous de la Presse » jeudi.

Invité à se prononcer sur « la Place de l’ANADER dans l’agriculture ivoirienne : Enjeux et perspectives », le Dr Sidiki Cissé a indiqué que l’ANADER créée le 29 septembre 1993 sous forme de société d’économie mixte a évolué pour devenir le 28 mars 1998, une Société Anonyme avec un capital reparti entre l’Etat, les familles professionnelles agricoles et les sociétés privées connexes. L’Agence national d’Appui au Développement rural a pour mission de façon générale de contribuer à l’amélioration des conditions de vie du monde rural par la professionnalisation des exploitants en concevant et en mettant en œuvre des outils appropriés, des programmes adaptés pour assurer un développement durable et maîtrisé. Il s’agit pour l’ANADER plus spécifiquement de Favoriser le professionnalisme des producteurs agricoles, des éleveurs et sylviculteurs, Accroître la qualité, la productivité et les revenus, Assurer la promotion des coopératives agricoles et des associations de producteurs, Réaliser des études de projets agricoles et répondre efficacement à la demande des clients, Exécuter tout programme ou projet de développement confié à elle par l’Etat, puis Conseiller les pouvoirs publics sur les questions liées à la promotion du monde rural.

Le DG de l’ANADER a expliqué que les domaines de compétence de la structure qu’il dirige s’étendent du Conseil Agricole à la Production de Matériels de Production et de Reproduction en passant par la Planification du Développement Local, le Génie Rural, le Suivi-Evaluation et Etudes d’Impact des Projets, la Gestion de l’Environnement, les Etudes de Faisabilité de Projet, l’Enquête et Statistiques Agricoles, et la Structuration du Milieu et Micro-Finances.

Sur la question des enjeux, le Dr Sidiki Cissé a évoqué entre autres la sécurité alimentaire, la maîtrise de l’eau, l’Assurance agricole et l’autonomisation de la femme surtout en milieu rural. Quant aux perspectives elles consistent à développer une agriculture intelligente, mécaniser l’agriculture en utilisant des sources d’énergie renouvelable, développer la vulgarisation électronique et l’entrepreneuriat agricole.

Cette voie stratégique adoptée par l’ANADER lui a permis de se propulser
non seulement sur le marché national et régional, mais également sur le marché international afin de prêter son savoir faire au monde rural.

Elisée B.
Commentaires


Comment