Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Direction Générale des Impôts (DGI) : les syndicats exigent le renouvellement des directions centrales, sous-directions et service (Conférence de presse)
Publié le samedi 1 octobre 2016  |  COSI-DGI
Conférence
© Autre presse par COSI-DGI
Conférence de presse du Collectif des syndicats de la Direction générale des impôts
Le Porte-Parole du COSI-DGI (Collectif des syndicats de la Direction générale des impôts), M. Diallo Nabo Clément, Secrétaire Générale (SG) du SYNADGI (Syndicat national des agents de la DGI) a animé une conférence de presse le vendredi 30 septembre, pour évoquer la situation dans ladite administration.
Comment


Le COSY-DGI (Collectif des syndicats de la Direction Générale des ImpôtsI) a organisé le vendredi 30 septembre, une conférence de presse sur l’état de fonctionnement de la Direction Générale des Impôts.

Ci-dessous le propos liminaire lu par le porte-parole, Diallo Nabo, SG du SYNA-DGI :

PROPOS LIMINAIRE

Depuis le 15 juin 2016, la Direction Générale des Impôts a un nouveau Directeur Général (DG).

Cette nomination qui est intervenue à la suite de l’appel à candidature initié par le gouvernement a permis de mettre fin à une période de latence de plus de six (06) mois.
Les syndicats de la Direction Générale des Impôts (DGI) de Côte d’Ivoire respectivement dirigés et ainsi dénomme SYNAFAISC (Syndicat national des agents du FISC) par THE JASMIN, UNAGICI (Union nationale des agents des impôts de Côte d’Ivoire) par BOHUE YVAN, SYNA-DGI (Syndicat national des des agents de la DGI) par DIALLO NABO, SYLAI (Syndicat libre des agents des impôts ) par KONE LOSSENI et le RESAFISC (Renouveau syndical des agents FISC) par le camarade ZEREYE YEDOU NARCISSE ; voudraient féliciter le Gouvernement et le chef de l’Etat pour ce processus transparent qui permet à la DGI de pleinement jouer son rôle de mobilisation des recette fiscales.
Cependant, fort est de constater à ce jour que le cabinet du DG n’est pas formé et subséquemment le renouvellement de toutes les autre entités (direction centrales, sous-directions, services etc…).

Cette situation ci-haut présentée n’est pas sans conséquence sur le fonctionnement de notre administration :

-Attitude expectative de l’ensemble des responsables (partiront ? ne partiront pas ?)
- Interrogation constante chez les agents sur leurs conditions de travail
-Chaîne de commandement au ralenti
-Baisse des performances
-Etc…
Les syndicats, signataires de la présente, s’inquiètent et s’interrogent légitimement sur les raisons de cette longue attente.
-N’y aurait-il pas de cadres aptes à accompagner le nouveau Directeur Général dans sa mission ?
- Les propositions aux différents postes ne seraient-elles pas encore finalisées ?
-Une contrariété de vue existerait-elle entre les décideurs ? (Comme cela se murmure de façon bruyante)
Au regard de ce qui précède et vue l’urgence, le Collectif des syndicats de la DGI (COSY-DGI) :
1- Appellent l’attention de l’Autorité sur l’état du fonctionnement actuel de la DGI dont le non traitement diligent peut altérer tous les efforts jusque-là consentis pour mobiliser les ressources ;
2- Exigent que tous les facteurs bloquants soient levés ;
3- Invitent les agents à la mobilisation en vue de préserver leur outil commun de travail pris en otage ;
4- Se réservent d’engager toutes les actions syndicale appropriées si le statu quo demeure en ce début de quatrième trimestre décisif pour l’atteinte des objectifs.

Fait à Abidjan, le 30 septembre 2016

Les signataires :
SYNAFAISC, SG The Jasmin ; UNAGICI, SG Bohue Ivan ; SYLAI, SG Koné Losseni ; SYNA-DGI, SG Diallo Nabo ; RESAFISC, SIG Zéréyé Zedou.
Commentaires


Comment