Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière cacao: les JNCC célébrées à Agboville
Publié le dimanche 2 octobre 2016  |  AIP
Comment


Agboville- Les journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC) ont été célébrées samedi à Agboville, à l’instar d’Abidjan et des 12 autres régions productrices, dans la délégation régionale du conseil café-cacao (CCC) de l’Agnéby-Tiassa et de la Mé, lors d’une cérémonie qui a eu pour cadre la préfecture, en présence des autorités administratives, du CCC et des acteurs et partenaires locaux du monde agricole.

Selon le délégué régional CCC, Roger Lodugnon, la célébration de la 3ème édition des JNCC vise principalement à honorer, en début de campagne café-cacao, les producteurs pour le travail accompli, à montrer l’importance du cacao dans l’économie ivoirienne, et à faire connaître les bienfaits du chocolat, notamment sur la santé humaine.

‘’Ces journées constituent aussi une occasion de faire le point des actions réalisées en vue d’améliorer les conditions de vie des producteurs avec la construction de pompes hydrauliques villageoises, d’écoles et de latrines, de logements de maîtres, de centres de santé, l’électrification de villages, le reprofilage de pistes rurales par l’Etat, à travers le conseil du café-cacao’’, a déclaré M. Lodugnon, estimant tous ces investissements à 40 milliards de FCFA.

Pour le délégué régional du CCC, ces journées constituent, par ailleurs, un point de départ pour relever les nouveaux défis dans la filière café-cacao, d’où le thème de cette célébration: ‘’Agir ensemble pour relever les nouveaux défis de la filière cacao’’. ‘’Il s’agira, affirme-t-il, de parvenir à transformer 50% au moins du cacao et 35% du café à l’horizon 2020, afin de bénéficier d’une plus grande valeur ajoutée, d’inciter davantage de jeunes à la culture du cacao et de café, en réponse au chômage des jeunes, d’impulser l’autonomisation des femmes productrices du binôme café-cacao pour réduire la pauvreté en milieu rural.’’

De même que ‘’concevoir et mettre en œuvre des programmes de gestion efficiente de l’environnement de la production, afin de faire face aux effets du changement climatique, notamment sur le verger cacaoyer’’, a poursuivi le délégué, appelant les producteurs à contribuer activement à relever ces défis qui sont la clé d’une économie cacaoyère ivoirienne durable.

ja/ask
Commentaires


Comment