Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Conférence-dédicace / L’Afip honore un ambassadeur du développement
Publié le mercredi 5 octobre 2016  |  Notre Voie
L`AFIP
© Abidjan.net par DR Bill leo
L`AFIP présente son rapport de mission en France et en Suisse.
Le réseau Africa Femmes Initiatives Positives a présenté le samedi 23 juillet 2016, son rapport de mission en France et en Suisse.
Comment


Le réseau international Africa Femmes Initiatives Positives (Afip) a rendu hommage, le samedi 1er octobre dernier, à l’Institut Goethe sis à Abidjan-Cocody, à M. Ferdinand Bleka, président de Afrijapan /Africasia. Cette cérémonie avait pour thème «Femme et développement : une expérience asiatique».
Réveiller l’Afrique qui dort pauvre sur une terre riche et qui a soif auprès des courants d’eau, conditionner les jeunes Africains sur les affaires économiques, amener un pauvre à être une source de richesse générationnelle, donner de la vision, de la grandeur, du succès et de la croissance aux jeunes Africains leur rappelant que ceux qui ont réussi ailleurs ne sont pas plus intelligents qu’eux… Ce sont les mots-clé de l’ouvrage de M. Ferdinand Bleka: «Quand le Japon appelle l’Afrique au développement».
Subdivisé en 45 chapitres, cet ouvrage présente le Japon comme un modèle pour l’Afrique. A travers des thématiques portant sur le développement personnel, l’espoir, le courage, l’auteur incite les Africains au changement de mentalités pour le développement économique du continent noir.
Ambassadeur du développement, l’auteur dit être faiseur de rois. C’est pourquoi Afip a décidé de célébrer cet homme qui, selon la présidente, Mme Désirée Djoman, est un modèle de réussite.
Créée en 2010 et présente dans 4 continents, à savoir l’Afrique, l’Asie, l’Amérique et l’Europe, l’Afip est un réseau de femmes qui a pour but de développer et de promouvoir les talents féminins africains à travers le leadership et d’autres activités. Pour l’ambassadrice d’Ethiopie, Son Excellence Madame Yeshimebrat Mersha Kassa, cette initiative est un moyen de lutte contre la pauvreté. «La pauvreté est un état d’esprit. Il faut changer les mentalités pour créer le développement. Inciter les femmes au développement et à prendre leur destin en main», a exhorté la Miss Fonction publique du Botswana, Mme Halabana Sherpherd Tlottle.
Notons que cette conférence suivie de dédicace s’est déroulée devant un parterre de personnalités venues de l’Afrique de l’est et la représentante du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Hermance LOBOGNON (stagiaire)
Commentaires


Comment