Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Soutien aux personnes atteintes de maladies du cœur : La SIB donne 10 millions de F Cfa à l’institut de cardiologie
Publié le jeudi 6 octobre 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
Signature
© Abidjan.net par Atapointe
Signature de convention: la SIB octroie 10 millions de F CFA à la Fondation Institut de Cardiologie d`Abidjan (FICA)
Abidjan le 26 Septembre 2016. La Société Ivoirienne de Banque (SIB) a dans le cadre d`une convention avec la Fondation Institut de Cardiologie d`Abidjan (FICA) offert une enveloppe de 10 millions à la FICA.
Comment


L’Institut de cardiologie d’Abidjan (ICA) a bénéficié d’un important don en numéraire de la part de la Société ivoirienne de banque (SIB) lundi 26 septembre dernier. Ce Don s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la filiale du groupe bancaire marocain Attijariwafa bank et l’ICA scellé concrètement depuis 2012. Ainsi chaque année depuis 2013, la SIB octroie une importante somme d’argent à son partenaire à l’effet de l’aider à améliorer la santé des populations démunies notamment la frange qui souffre des maladies cardiovasculaires. La rencontre qui s’est tenue à la salle de réunion de la SIB le lundi dernier a marqué la concrétisation de l’engagement de l’entité bancaire au titre de l’année 2016. Ainsi un chèque d’un montant de 10 millions de nos francs a été remis aux responsables de l’ICA en vue de couvrir les besoins identifiés conjointement par la SIB et la Fondation ICA. Pour le directeur général de la structure donatrice, Daouda Coulibaly, son entreprise évolue dans un environnement où « elle a besoin de partager le profit de ses efforts ». C’est ce qui explique que chaque année depuis 4 ans, elle accompagne l’Institut de cardiologie d’Abidjan. « C’est une orientation stratégique qui tient à cœur au groupe Attijariwafa bank», a affirmé le président du conseil d’administration de la SIB, Georges N’dia Coffi. L’ordonnatrice des dépenses de la fondation ICA, l’avocate Alice Anthony-Diomandé a souhaité que l’engagement du donateur aux côtés de l’ICA se pérennise car selon elle, les besoins des populations qui souffrent des maladies cardiovasculaires sont énormes. Quant à Mme Ehui Marthe, secrétaire général de l’ICA, elle a fait le bilan des actions réalisées grâce au don de son partenaire l’année dernière. « Le plan d’action était fondé sur trois axes : la sensibilisation, l’appui et la prise en charge des enfants malades du cœur ». « Ces dons nous permettent de sauver des enfants », a-t-elle dit en plaidant auprès du donateur pour qu’il voie à la hausse le montant alloué chaque année.

Rosemonde Kouadio
Commentaires


Comment