Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Ouattara "a proposé une Constitution de la paix" pour remplacer l’ancienne, source de " haine", selon Adama Bictogo
Publié le dimanche 16 octobre 2016  |  Alerte Info
Présidentielle
© Abidjan.net par Mike Yao
Présidentielle 2015: Investiture de la direction régionale de campagne du candidat du RHDP pour la Marahoué
Dimanche 06 Septembre 2015. Bouaflé. M. Soro Guillaume, président de l`assemblée nationale a procédé à l’investiture de M. Charles Koffi Diby, en qualité de directeur régional de campagne du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) de la Marahoué, en présence de M. Adama Bictogo, président du groupe de travail pour la mise en place des coordinations du RHDP. Photo: M. Adama Bictogo, président du groupe de travail.
Comment


L’ancien ministre ivoirien de l’Intégration africaine et cadre du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir), Adama Bictogo a affirmé samedi que la nouvelle Constitution proposée par le président Alassane Ouattara est pour "la paix" contrairement à l’ancienne, qui est source "de haine et de division", à un rassemblement à Yopougon (Ouest d’Abidjan).

"Le président Alassane Ouattara que vous avez voté à 83 % a proposé une nouvelle Constitution qui est celle de la paix, de la tolérance et de la cohésion sociale parce que l’ancienne est celle de la haine et de la division", a déclaré M. Bictogo lors d’un meeting de la jeunesse du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Ce nouveau texte va permettre à la Côte d’Ivoire de retrouver "la paix et la stabilité et de créer des emplois pour les jeunes", a-t-il poursuivi devant plus de deux mille personnes, félicitant les députés qui ont donné au pays "une nouvelle Constitution pour une Côte d’Ivoire nouvelle".

Les députés ivoiriens ont adopté mardi en séance plénière l’avant-projet de Constitution qui leur a été présenté le 05 octobre à l’Assemblée nationale par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

"Dès cet instant, le directoire me charge de vous mettre en ordre de bataille pour qu’ensemble, nous allions tous voter le 30 octobre la nouvelle constitution", s’est adressé Adama Bictogo aux jeunes de sa formation politique, les invitant à amener ceux du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) à voter "oui" au référendum.

L’opposition et des cadres de la coalition au pouvoir notamment le député de Port-Bouët, Kouadio Konan Bertin dit KKB, rejettent cette Constitution estimant que la procédure engagée par le chef de l’Etat est "anticonstitutionnelle".

Vendredi, le FPI (principal parti de l’opposition) a appelé au boycott du référendum prévu le 30 octobre, le qualifiant de "mascarade", lors d’une conférence de presse.

La campagne référendaire sur la nouvelle Constitution en Côte d’Ivoire s’ouvre le 22 pour s’achever le 29 octobre.

LKO
Commentaires


Comment