Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cinq Sukuk font leur entrée dans la place financière ouest-africaine
Publié le mercredi 19 octobre 2016  |  AIP
La
© Abidjan.net par Atapointe
La bourse régionale des Valeurs Mobilières fait le bilan de ses activités
Jeudi 4 février 2016. Abidjan. La bourse régionale des Valeurs Mobilière (BRVM) a fait le bilan de ses activités sur l`année 2015.
Comment


Abidjan - Cinq Sukuk (obligations islamiques), d’un montant de 766 milliards de francs CFA, font leur entrée dans la place financière de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à travers leur première cotation qui a eu lieu mardi à Abidjan.

Emis par la Côte d’Ivoire, le Togo et le Sénégal, ces Sukuk constituent des sources innovantes de financement des économies mondiales, signale-t-on.

Outre les Etats, les institutions financières et les entreprises du secteur privé de l’UEMOA ont été invitées, à cette occasion, à émettre des Sukuk pour le financement des économies en vue d’accélérer sa croissance.

Pour le président du Conseil d’administration, Pierre Atépa Goudiaby, "la BRVM a accompli sa mission d’organisation du marché secondaire, en admettant à sa cote, le même jour, cinq emprunts Sukuk de trois pays différents, émis en monnaie locale : une première".

Il a ajouté que la Bourse régionale des valeurs mobilières va continuer d’accompagner le développement de la finance islamique au sein de l’UEMOA.

Pour le directeur général de la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), filiale de la Banque islamique de développement, Khaled Al Aboodi, "cette cotation est l’une des plus importantes jamais encore réalisées à travers le monde et la SID est fière d’en être l’un des acteurs".

Cette cotation s’est opérée en marge du 2ème Forum sur la finance islamique en Afrique tenu à Abidjan, rappelle-t-on.

kp
Commentaires


Comment