Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Notation financière : Bloomfield Investment restitue la note de la Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 19 octobre 2016  |  Bloomfield Investment Corporation
Notation
© Abidjan.net par Marc Atigan
Notation financière : Bloomfield Investment échange avec le Ministère de l’Economie et des Finances
Stanislas ZEZE, Président Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation a fait la restitution de la notation financière souveraine en monnaie locale (FCFA) de l`état de Côte d`Ivoire en présence du Ministre Adama KONE, Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l`Economie et des Finances, Il était accompagné des membres de son Cabinet.
Comment


Stanislas ZEZE, Préisdent Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation, première Agence de Notation Financière d’Afrique francophone, a fait la restitution de la notation financière souveraine en monnaie locale (FCFA) de l’état de Côte d’Ivoire, Lundi 18 octobre dernier en présence de Monsieur Adama KONE, Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances.

La Côte d’Ivoire devient ainsi la seconde nation africaine, après l’Afrique du Sud, à avoir une notation souveraine en monnaie locale. Cette notation financière en monnaie locale représente un intérêt particulier pour l’état de Côte d’Ivoire en particulier et pour l’ensemble du marché financier de l’UEMOA en générale. Elle permettra désormais au marché financier régional de connaître la qualité de crédit de la Côte d’Ivoire en monnaie locale. Rappelons que la Côte d’Ivoire fait très souvent appel au marché financier de l’UEMOA pour financer son programme de développement. Le marché pourra donc évaluer à travers cette note, la capacité et la volonté de la Côte d’Ivoire à faire face à ses obligations financières à court, moyen et long terme en Franc CFA. Cette note établira sur le marché financier de l’UEMOA, un benchmark pour les emprunts souverains.

Bloomfield Investment espère noter tous les pays de l’UEMOA afin d’établir une courbe de taux synthétique qui permettra d’avoir une adéquation entre la qualité de crédit des emprunteurs et les taux d’intérêts proposés par le marché. Cet état des choses viendra rectifier l’incohérence des coûts de financement pratiqués sur le marché de l’UEMOA. Les notes et les perspectives obtenues par la Côte d’Ivoire, ainsi que le rapport de notation seront rendus publique lors d’une conférence de presse qui sera organisée le mois prochain par Bloomfield et le Ministère de l’Economie et des Finances de Côte d’Ivoire.
Commentaires


Comment