Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Photographies et images / Les professionnels formés aux rudiments de l’école
Publié le jeudi 20 octobre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Les membres de la Fédération nationale des associations et syndicats des photographes et cameramen professionnels de Côte d’Ivoire (Fenasphoci), étaient en séminaire de formation. ‘’ Le partenariat du ministère de l’Education nationale et la Fenasphoci, pour la promotion de l’Ecole ivoirienne’’, tel a été le thème de ce séminaire qui s’est tenu le lundi 17 octobre 2016, dans la salle Emmanuel Dioulo du district d’Abidjan-Plateau.
Selon Kouassi Konnanh Guy Claude, président de la (Fenasphoci), ce séminaire de formation est organisé dans le cadre d’une réflexion sur la problématique : partenariat- éducation nationale et la Fenasphoci, d’une part sur les questions relatives à l’appui scolaire d’autre part. Pour lui, la (Fenasphoci), avant la crise militaro-politique, était forte de 50.000 photographes(…), qui vivaient de leur art. « Nous le savons tous que la photographie est le huitième métier de la chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire et nous sommes conscients que sans la photographie, il n’y a pas d’histoire. Quand le président de la République parle de l’Ivoirien nouveau, c’est le lieu pour nous de parler de photographes nouveaux. Le photographe nouveau, c’est celui qui a compris que l’Ecole n’est pas un marché et qu’en travaillant avec l’école, il faut travailler pour l’école sur les
besoins pédagogiques et cadre scolaire », a-t-il souligné. Construction, réparation et équipement des apatams à usage de cantine scolaire pour sédentariser les élèves les midis pour plus de concentration dans les études, telle sont les actions que la Fenasphoci, a pu mener dans le monde éducatif. Ces résultats consacrent la justesse d’un partenariat éducation nationale et la fédération des photographes.
Bamba Kassoum, président de la chambre nationale des métiers de Côte-d’Ivoire, était le parrain de ce séminaire. Il a dit que, la contribution de la chambre des métiers de Côte-d’Ivoire, décentralisée sur l’ensemble du territoire national est un apport utile pour ‘’l’entreprenariat à l’école. C’est un combat de madame le ministre Kandia Camara que nous devrons accompagner tous. Pour ce qui est de notre institution, nous ferons tout pour consolider les facteurs pourvoyeurs de qualité ‘’. Le parrain a rassuré les membres de la Fenasphoci, qu’il fera de son mieux pour que la prise de photo lors des mariages dans les différentes mairies soit imposée dans les mairies. Par ailleurs, au titre des doléances, Kouassi Konnanh Guy Claude, président de la Fenasphoci, sollicite la signature formelle d’un partenariat de la (Fenasphoci), comme une exigence d’efficacité en vu de l’intensification du suivi et du contrôle. « Cela nous permettra d’accroître le volume d’appui social au ministère de l’Education nationale », a-t-il dit. Tous les acteurs du système éducatif et les photographes du territoire national étaient au rendez-vous. C’est par des remises de présidents à titre symbolique que le séminaire a pris fin.

T.Z
Commentaires


Comment