Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bamba Moriféré à propos de l’utilisation du double bulletin au Référendum: c’est un acte frauduleux
Publié le samedi 22 octobre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Politique/Référendum:
© Abidjan.net par PR
Politique/Référendum: Conférence de presse de la Coalition du NON
Mercredi 11 octobre 2016. Abidjan. Siège du RPP. La coalition du NON a animé une conférence de presse pour donner sa position suite à l`adoption du projet de constitution par l`assemblée nationale. Photo: Bamba Moriféré, porte-parole
Comment


Le Professeur Bamba Moriféré porte-parole de la Coalition du non a animé une conférence de presse le vendredi 21 octobre 2016, au siège du Rpci à Cocody-Angré pour dénoncer l’acte frauduleux du régime relative à l’organisation du Référendum du 30 octobre prochain.

« La Commission Electorale Indépendante a proposé au gouvernement l’utilisation du bulletin unique dans son projet de décret portant spécification technique des matériels et document électoraux. Mais nous constatons que le Président Ouattara propose l’utilisation du double bulletin. C’est un acte frauduleux du régime Ouattara » a déclaré Bamba Moriféré. Selon lui, Koné Sourou représentant le Président de la République à la CEI, en complicité avec Youssouf Bakayoko Président de la CEI ont fait usage de faux. Car dira t-il, ces comportements relèvent du grand banditisme. « Nous demandons à toutes les forces vives de la démocratie de se lever pour aller voter le non. Si cette élection se fait dans la transparence Alassane Ouattara sera battu dans les urnes » a-t-il indiqué. Et d’ajouter que : « Nous allons lutter aux côtés de nos populations pour faire échec à la tentative de Ouattara d’imposer à notre peuple une Constitution dictatoriale à tendance fasciste. Nous sommes sereins en menant ce combat et convaincus que le non emportera ». Bamba Moriféré a posé des conditions pour aller au Référendum. « Même si cette élection doit avoir lieu, nous demandons au gouvernement l’utilisation du bulletin unique, Le financement des partis politiques de l’opposition et l’utilisation des medias de l’Etat pour la couverture de nos campagnes » a-t-il souligné. Pour sa part Henriette Lagou a annoncé la tenue d’un meeting de la Coalition du non le 29 octobre à Yopougon.

G.K
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3774 du 21/10/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment