Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Faible taux de recouvrement à la DGI: des syndicats accusent le ministre Abdoudramane Cissé
Publié le samedi 22 octobre 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
Comment


Les agents de la Direction Générale des Impôts(DGI) sont en très en colère. Un mécontentement qui impacte négativement les recettes de cette régie financière.

Le feu couve à la direction générale des impôts (DGI). Avec une moins value de 12 milliards au dernier trimestre et un faible taux de recouvrement de la T.V.A estimé à 14 milliards au lieu de 36 milliards, les services des impôts seraient au bord de l’implosion. Selon une source bien introduite, l’on pourrait assister à un débrayage dans les semaines à venir, si rien n’est fait. En effet, à l’en croire, ce dysfonctionnement à la DGI résulte d’un dialogue de sourds entre le ministre en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat Abdoudramane Cissé et le nouveau DG Sié Abou Ouattara. Par ailleurs, Une autre source proche d’un syndicat des agents des Impôts a égrené les difficultés que rencontre le premier responsable de cette structure depuis sa prise de fonction le mois de juin dernier. Selon notre source, il s’agit entre autres de « la violation des prérogatives du DG par son ministre de tutelle qui enfreint, à ce jour, à la nomination des directeurs généraux adjoints de cette régie financière », nous a t-il confié très amer. Outre cela, il est reproché au ministre Aboudramane Cissé de ne pas consulter le DG des impôts, son collaborateur avant de décider des remises gracieuses. Or, soutient notre interlocuteur, « cela devrait se faire de concert avec le DG des Impôts ». La conséquence est implacable : les agents sont démobilisés et attendent impatiemment la nomination des nouveaux responsables pour se remettre à la tâche. Notons que plusieurs syndicats et mutuelles dont le Synafisc et la Madgi seraient également opposés à la violation des prérogatives du DG des Impôts et sont donc sur le pied de guerre. Nos tentatives pour joindre le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat d’obtenir sa version des faits sont restées vaines. Nous y reviendrons.

JB KOFFI
Commentaires

Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1871 du 21/10/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment