Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Les rois et chefs traditionnels pour un "oui" massif à la nouvelle Constitution
Publié le lundi 24 octobre 2016  |  AIP
Référendum
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Référendum pour la nouvelle constitution: Ouattara échange avec la chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d`Ivoire
Le Président Alassane Ouattara a animé un meeting ce Lundi 24 Octobre 2016 dans la cour de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d`Ivoire à Yamoussoukro. Cette rencontre avait pour but de faire l`exposé du projet de Constitution soumis à référendum en vue de récolter le maximum de vote positif.
Comment


Yamoussoukro - Le président du directoire de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, Nanan Amon Tanoé Désiré a invité, lundi, la population à voter massivement "oui" la nouvelle Constitution dont le référendum est prévu le 30 octobre.

Selon M. Tanoé, qui s’exprimait, lundi, à Yamoussoukro, lors d’une rencontre avec le président de la République, Alassane Ouattara, il est "impératif" que la Côte d’Ivoire se réconcilie à travers la nouvelle Constitution qui demeure "un puissant facteur" de réconciliation nationale et une ouverture sur la véritable démocratie, expression de la volonté du peuple.

" nous sommes honorés d’être parmi les premiers à engager avec vous la campagne référendaire et, c’est un acte chargé de symbole qui marquera l’histoire de notre jeune institution", s’est-il félicité, affirmant que la nouvelle Constitution est une garantie de stabilité, de paix, de cohésion sociale et de développement durable "pour l’unité nationale des générations futures".

"Bâtissons les fondations d’une nouvelle maison avec un oui massif d’intérêt national et sans réserve à la nouvelle Constitution", a-t-il conclu. Plus d’un millier de chefs et rois venus de 108 départements de la Côte d’Ivoire étaient présents à cette rencontre, souligne-t-on.

zaar/ask
Commentaires


Comment