Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum constitutionnel, Le Ministre Ahoua N’Doli: “Voici pourquoi Bongouanou doit voter “Oui”’
Publié le mardi 25 octobre 2016  |  Le Nouveau Réveil
Référendum
© Partis Politiques par DR
Référendum constitutionnel, Le Ministre Ahoua N’Doli: “Voici pourquoi Bongouanou doit voter “Oui”’
Les cadres et élus RHDP du département de Bongouanou ont lancé officiellement la campagne pour le “Oui”, dans leur département, le dimanche 23 octobre 2016, en présence des Ministres Patrick Achi et Maurice Bandama.
Comment


Les cadres et élus RHDP du département de Bongouanou ont lancé officiellement la campagne pour le “Oui”, dans leur département, le dimanche 23 octobre 2016, en présence des Ministres Patrick Achi et Maurice Bandama. Une occasion pour le coordonnateur général de la campagne de la région du Moronou et du département de Bongouanou, le ministre Ahoua N’Doli Théophile, de décliner les cinq raisons pour lesquellles le département de Bongouanou doit voter “Oui”.
Tous les élus et cadres de Bongouanou, issus du RHDP, ont répondu présents, au lancement de la campagne, au stade de l’EPP Dioulakro. Près de 10 000 personnes se sont déplacées pour écouter le message des membres du gouvernement qui ont présidé cette cérémonie, parrainée par le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan.
Le Ministre Maurice Kouakou Bandaman a insisté sur la nécessité pour Bongouanou, “de ne pas renouveller certaines erreurs”, en votant massivement “Oui”, le dimanche prochain. Il s’est particulièrement adressé aux têtes couronnées de la région qui ont massivement effectué le déplacement. “Le Président Ouattara va constitutionnaliser votre Chambre, afin de vous mettre à l’abri”, a-t-il indiqué.
Pour sa part, le Ministre Patrick Achi a félicité les cadres et les élus, unis pour la même cause et demandé à tous, de s’unir derrière le Ministre Ahoua N’Doli Théophile. “La doléance principale du Moronou, à savoir la réhabilitation de l’axe Bongouanou-Kotobi-Abongoua-Akoupé, est en train d’être réahibilitée. Grâce au Président Ouattara, vous voyez le chantier du chateau d’eau. Donnez donc de la force au Ministre Ahoua, afin qu’il puisse mieux défendre les dossiers de la région”.
De son côté, Mme Amah Tehoua, vice-présidente de l’Assemblée nationale a rappelé aux populations du Moronou que “la nouvelle Constitution est bonne, elle est faite pour les jeunes, pour les femmes, pour notre bonheur. Et en tant que vos députés, nous vous disons de l’adopter massivement”.
Pour le Ministre Ahoua N’Doli Théophile, les électeurs du département ont cinq raisons de voter pour le “Oui”.
La première est que “Ce serait la meilleure démonstration de notre engagement ferme et résolu derrière le président Alassane Ouattara, dans son immense œuvre de transformation de la Côte d’Ivoire”. En outre et en guise de deuxième raison, “la question de la succession a toujours été un élément important de stabilité ou d’instabilité d’un pays. La nouvelle Constitution règle et clarifie cette question en prévoyant tous les mécanismes pour la continuité du pouvoir, à travers la création d’un poste de Vice-Président. La nouvelle Constitution s’inspire en cela des exemples réussis au Ghana, au Nigeria, aux Etats-Unis, etc.”
La troisième raison, à l’en croire, qui tient particulièrement à coeur, les populations du Moronou, c’est le foncier rural. “La nouvelle Constitution règle durablement la question foncière dans notre pays, martèle-t-il. Ainsi, la Constitution reconnait-elle clairement que seuls l’Etat, les collectivités publiques et les personnes physiques de nationalité ivoirienne, peuvent accéder à la propriété foncière rurale. Désormais les non nationaux ne peuvent être propriétaires de terres rurales ; mais ils peuvent accéder à la terre en la louant”.
La quatrième raison est que “La nouvelle Constitution favorise la promotion des jeunes et des femmes dont le rôle dans le développement de notre pays est mieux réaffirmé”.
La dernière et cinquième raison, selon le Ministre Ahoua N’Doli Théophile, réside dans le fait que “La nouvelle Constitution ouvre davantage les portes du progrès à la Côte d’Ivoire et du bonheur de nos populations. Elle jette les bases d’un nouveau contrat social qui a pour socle, les acquis immuables de notre jeune Nation en matière de démocratie, de promotion des droits de l’homme, mais aussi et surtout, de progrès et de développement économique et social”.
Commentaires


Comment