Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Adoption de la nouvelle Constitution : Touré Mamadou éclaire les femmes et les jeunes de Daola
Publié le mardi 25 octobre 2016  |  Partis Politiques
Adoption
© Abidjan.net par DR
Adoption de la nouvelle Constitution : Touré Mamadou éclaire les femmes et les jeunes de Daola
Dimanche 23 octobre 2016. La Fédération des associations des femmes de Daloa recevait le conseiller du président de la République chargé de la Jeunesse et des Sports, Touré Mamadou en vue de leur expliquer le projet de Constitution qui sera soumis, le dimanche 30 octobre prochain, à référendum. Photo: Touré Mamadou.
Comment


La place publique de Daloa, où étaient dressées 22 bâches, a refusé du monde, le dimanche 23 octobre dernier. Et pour cause, la Fédération des associations des femmes de Daloa recevait le conseiller du président de la République chargé de la Jeunesse et des Sports, Touré Mamadou. Le jeune collaborateur d’Alassane Ouattara a entrepris, depuis quelques jours, une série de rencontres avec différentes composantes de la société, en vue de leur expliquer le projet de Constitution qui sera soumis, le dimanche 30 octobre prochain, à référendum. Après les premiers responsables communaux des jeunesses, les organisations confessionnelles, les artistes et les blogueurs, il a rencontré les femmes de Daloa et l’ensemble des secrétaires de sections et les commissaires politiques de son parti dans cette ville. A tous ses hôtes, le conseiller du président Ouattara a d’abord fait l’historique de cette nouvelle Loi fondamentale avant de revenir sur les innovations majeures et les garanties de paix, de stabilité et de développement que cette Constitution offre, surtout aux femmes. « Chères mères, chères sœurs, ce projet de Constitution renforce vos droits et ceux de vos enfants. L’une des innovations du projet, c’est l’affirmation absolue de la parité entre l’homme et la femme. En constitutionnalisant la parité entre l’homme et la femme, l’État s’engage à garantir la promotion des droits politiques de la femme par l’augmentation de ses chances d’accéder à des postes électifs, et à encourager la promotion de la femme dans les postes de responsabilités tant dans les institutions publiques que les entreprises privées », a déclaré Mamadou Touré, sous les ovations des milliers de femmes qui ont effectué le déplacement pour l’écouter. Il n’a pas passé sous silence les innovations en termes des droits des jeunes et des enfants. « L’Etat a fait de l’école obligatoire pour tous les enfants en âge d’aller à l’école, son cheval de bataille. La constitutionnalisation de cette disposition marque la volonté de l’Etat de donner une chance égale à tous les enfants de Côte d’Ivoire pour leur épanouissement. La constitutionnalisation de l’abolition effective du travail des enfants implique que chaque enfant, fille ou garçon, ait la possibilité de pleinement développer son potentiel physique et mental. Cette disposition vise à éviter tout travail préjudiciable à l’éducation et au développement des enfants. L’interdiction du travail des enfants permettra d’accroître le niveau d’éducation des enfants, ce qui est l’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la pauvreté, améliorer la santé et faire progresser l’égalité hommes-femmes. L’État s’engage également à protéger la jeunesse contre toute forme d’exploitation ou d’abandon, en plus de veiller à créer des conditions favorables à son épanouissement », a-t-il fait savoir. La présidente de la fédération, Kady Diarra a salué la présence du Conseiller Touré à leurs côtés. Après avoir expliqué les actions de sa fédération en faveur du développement de Daloa, elle a dit toute leur disponibilité à s’engager auprès du collaborateur de Ouattara pour un oui massif lors du référendum à venir. Présente à la rencontre, la deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale, Tazéré Olibé Célestine, a rappelé les efforts de la 1ere dame pour l’autonomisation des femmes à travers le Fafci, et tous les efforts des ministres Anne Ouloto, Kandia Camara et Euphrasie Yao pour la promotion du leadership féminin. Ensuite, elle a fait ressortir les avancées notables pour la cause des femmes à travers la parité consacrée dans le projet de Constitution. Le Départemental du RDR à Daloa, Ouattara Bakary, également présent à la rencontre, a exprimé sa satisfaction face à un tel niveau de mobilisation des femmes et s’est dit rassuré quant à l’adoption, à une grande majorité, du projet de Constitution. Après cette rencontre, Mamadou Touré a eu une rencontre avec les structures du Rdr, à la mairie de Daloa. Rencontre au cours de laquelle, il a remis des moyens aux secrétaires de section aux commissaires politiques et aux responsables des structures spécialisées( RFR, RJR) de son parti afin qu’ils mènent une bonne campagne référendaire. A Gonaté, où il s’est rendu ensuite, à quelques kilomètres de Daloa, il a eu des échanges avec les jeunes de son parti. A ceux-ci, il a expliqué le bien-fondé du projet de Constitution, avant de les mettre en mission. Il leur a également remis les moyens à cet effet.


Sercom Touré Mamadou
Commentaires


Comment