Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Campagne référendaire: Les populations d’Adiaké derrière Hien Sié pour le «Oui»
Publié le jeudi 27 octobre 2016  |  Partis Politiques
Campagne
© Autre presse par DR
Campagne référendaire: Les populations d’Adiaké derrière Hien Sié pour le «Oui»
Comment


A l’unisson, les populations du département d’Adiaké, ont promis, la main sur le cœur, de réserver un «oui» retentissant à la nouvelle Constitution qui sera soumise à l’approbation du peuple ivoirien le dimanche 30 octobre 2016. Et, elles ont fait cette promesse aux élus et cadres de la région conduits par l’ambassadeur, Bernard Ehui-Koutouan, le Président du Conseil régional du Sud-Comoé, Aka Aouélé et le maire, Hien Yacouba Sié d’Adiaké lors de la campagne référendaire.

Pour éclairer la lanterne des populations d’Adiaké, M. Bernard Ehui-Koutouan a donné en 12 points les fondements de la nouvelle Constitution.

«L’Etat avait un caillou dans son soulier avec la constitution de 2000. La nouvelle constitution de la Côte-d’Ivoire qui nous ouvre sur une 3ème République voulue par les Présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, est non seulement celle de l’unité, de la cohésion, et de la paix entre tous les Ivoiriens, mais aussi, celle du social (…) Nous avons voté massivement Alassane Ouattara à l’élection présidentielle, c’est l’occasion de lui confirmer notre confiance en votant massivement «Oui» pour la nouvelle Constitution qui enlève le caillou dans le soulier de la Côte-d’Ivoire afin qu’elle marche bien», a-t-il indiqué aux populations. Pour lui, en un mot, toutes les couches sociales ivoiriennes s’y retrouvent dans cette nouvelle loi fondamentale.

Le Président de la coordination départementale RHDP d’Adiaké, Hien Yacouba Sié a, quant à lui, appelé les militants houphouétistes à l’union et a exhorté à un score sans appel en faveur du «Oui» le dimanche. « (…) Militantes, militants et sympathisants du RHDP d’Adiaké, la Côte-d’Ivoire a besoin de nous pour un «Oui» massif à sa nouvelle Constitution. Mobilisons-nous donc le 30 octobre prochain pour dire «Oui» à notre chère Côte-d’Ivoire qui nous appelle», a-t-il exhorté. Et, depuis le dimanche 30 octobre, à la tête d’une forte délégation composée, entre autres, de MM. Aka N’ZI, Niamkey Joseph, Dr Eleté Aka, Ebagnitchi Hyppolite, tous membres de la coordination RHDP du département d’Adiaké, il a sillonné Assinie France, Assinie Mafia, Essankro, Assouindé, Djiminikoffikro, Kakoukro. A chacune de ces étapes, le maire d’Adiaké a expliqué les avancées de cette nouvelle constitution notamment sur le social, la protection de l’enfance, les jeunes, les femmes, la Vice-présidence, le sénat et l’école obligatoire, le foncier rura, la chambre des rois et chefs traditionnels.

En retour les populations se sont engagées à voter pour le «Oui» le 30 octobre.
L’étape d’Assinie Mafia a été marquée par la présence du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, qui a insisté également sur les progrès de cette nouvelle loi fondamentale.

La journée du 26 octobre a été consacrée à des rencontres avec la chefferie traditionnelle, les associations corporatistes et à un grand un meeting au stade de Santiago, un quartier de la commune.

Sercom
Commentaires


Comment