Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

​Interview​ / La ministre Euphrasie Kouassi Yao ​explique la mobilisation ​au meeting ​d’Alassane Ouattara ​de Bouaké​ et ​appelle à un "OUI" massif
Publié le vendredi 28 octobre 2016  |  Abidjan.net
Campagne
© Autre presse par DR
Campagne pour le "OUI": bilan du meeting de Bouaké avec la ministre Euphrasie Yao
Comment


Dans un entretien jeudi à Bouaké, la ministre La ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille, et de la Protection de l’Enfant, Euphrasie Kouassi Yao a explique la mobilisation ​au meeting de fin de campagne en faveur du « OUI » animé par le président de la République jeudi au stade de la paix de Bouaké.

Selon la ministre,
​"​cette réussite​"​ est à mettre à l’actif de plusieurs raisons dont la première reste l’unité et la cohésion au sein des cadres et élus de la région du Gbêkê et plus spécifiquement du Département de Bouaké. En effet, à en croire la ministre, c’est ensemble, main dans la main que les cadres et élus ont abattu le travail de mobilisation et de sensibilisation des populations, toutes couches socioprofessionnelles confondues, leur expliquant les avancées contenues dans la nouvelle Constitution, et l’opportunité pour elles de venir écouter le Chef de l’Etat, initiateur du projet de Constitution, leur donner lui-même les raisons d’une telle initiative.

Elle a expliqué que chaque cadre et élu local a du utiliser son avantage comparatif. A son niveau, elle et son équipe ont organisé plusieurs activités notamment des rencontres avec les femmes des partis politiques afin de les mettre en mission. Aussi a-t-elle évoqué des réunions avec plus de 200 organisations de la société civile exerçant dans la région. Pour joindre l’utile à l’agréable, le Ministère a organisé l’Edition 2016 des Rendez-vous de la Famille à Bouaké avec plus de 6000 personnes à qui le message relatif à la nouvelle Constitution a été prêché. Les populations rurales ont été sensibilisées grâce à des capsules qui présentaient pour elles les avantages de la Constitution. Euphrasie Yao et son équipe ont recouru également à la stratégie du porte-à-porte et à la sensibilisation de masse à travers les médias.

La ministre a indiqué qu’après la fête de jeudi au stade de Bouaké, la prochaine étape reste le vote du dimanche. Elle a appelé les populations de la région et plus spécifiquement les femmes, les jeunes filles et les jeunes gens en âge de voter de se rendre massivement aux urnes pour d’une part permettre d’avoir un taux de participation important et d’autre part pour un plébiscite en faveur du « Oui » avec un taux autour de 95%.

« Ce que nous recherchions, c’est l’autonomisation de la femme, c’est la participation des femmes aux postes de prise de décision, la protection et la promotion de la famille et de l’Enfant, l’Ecole obligatoire pour les enfants des deux sexes. Et cette constitution nous garantit tout cela. Cette nouvelle constitution est pro-femme, pro-genre, pro-développement, pro-démocratie et pro-paix. Ce sont les familles, les femmes et les enfants qui gagnent dans cette constitution, dont une vingtaine d’articles les concernent. Une telle constitution ne peut qu’être votée », a conclu Euphrasie Kouassi Yao.

Elisée B.
Commentaires


Comment