Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Manifestation Front du refus: La dispersion par la police fait “plusieurs blessés“ et “10 arrestations“ (Porte-parole)
Publié le samedi 29 octobre 2016  |  Alerte Info
Reforme
© Abidjan.net par Cyprien K.
Reforme constitutionnelle: le parti de Danièle Boni-Claverie donne sa position
Lundi 27 Juin 2016. Abidjan. Mme Danièle Boni-Claverie, présidente de l`Union Républicaine pour la Démocratie ( URD) a animé une conférence de presse pour donner sa position sur la réforme constitutionnelle.
Comment


La dispersion de la manifestation des partis de l’opposition ivoirienne, réunis au sein du Front du refus et la Coalition du non dans le but de "faire retirer" le projet de Constitution, par la police a fait vendredi à Abidjan “plusieurs blessés et 10 arrestations“ selon le bilan évoqué par la Porte-parole Danièle Boni Claverie dans une note.

“Très forte mobilisation, répression par la police ; nombreux blessés dont 1 cas grave ; 10 arrestations signalées“, tel est le bilan de la manifestation d’Abidjan dressé par le Front du refus et la Coalition du non dans son “bilan de la marche nationale“.

Dans la mi-journée, la police a dispersé à coups de gaz lacrymogène des centaines de manifestants “pacifiques“, les empêchant d’accéder au stade Houphouet Boigny au Plateau (centre des affaires à Abidjan) où devrait se tenir un meeting dont le Front du refus “a obtenu l’accord de la mairie du Plateau“, selon la plateforme.

A Agboville, la manifestation a été “réprimée, toute la ville paralysée par les affrontements entre manifestants et policiers jusqu’15h30“, mentionne la note.

Le président national du Congrès panafricain des jeunes patriotes, Hyacinthe Nogbou, a relaté à ALERTE INFO, qu’un blessé grave, militant du Front populaire ivoirien à Abobo du nom de Etché Adou “ a eu la mâchoire fracturée par un jet de cailloux par un agent de la police qui l’a heurté“ vers le stade Houphouet Boigny, au Plateau. “Il a perdu cinq dents“ et a été conduit “au bloc opératoire du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody a-t-il affirmé.

Cette “répression“ a été jugée “regrettable“ par Mme Boni Claverie.

Jeudi, le Front du refus a annoncé avoir obtenu l’accord de la mairie du Plateau pour tenir son meeting au stade Félix Houphouët Boigny en lieu et place de la Place de la République, dans un communiqué.

La campagne référendaire ouverte le 22 octobre prendra fin le 29 du même mois.

MIR
Commentaires


Comment