Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Nouvelle Constitution/ Alassane Ouattara aux Ivoiriens: « Il s’agit de décider pour l’avenir de la Cote d’Ivoire »
Publié le dimanche 30 octobre 2016  |  LInfodrome
Référendum
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Référendum pour la nouvelle constitution: Ouattara échange avec la chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d`Ivoire
Le Président Alassane Ouattara a animé un meeting ce Lundi 24 Octobre 2016 dans la cour de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d`Ivoire à Yamoussoukro. Cette rencontre avait pour but de faire l`exposé du projet de Constitution soumis à référendum en vue de récolter le maximum de vote positif.
Comment


Mes chers compatriotes,

Dans l’histoire d’une Nation, il est des moments où le destin de tous, repose sur chacun de nous ; où l’avenir des générations futures dépend des choix de celles d’aujourd’hui.Le sursaut national veut que toutes les passions se taisent ; que toutes les ambitions personnelles laissent la place à l’Intérêt Supérieur de la Nation.La sagesse commande que nous nous rappelions comment, en nous éloignant des idéaux de notre pays, la vie de millions de nos compatriotes a été bouleversée, pendant de nombreuses années.En tant que Président de la République, le devoir recommande que je ne remette pas à demain les décisions qui peuvent garantir la paix et la stabilité à notre pays.C’est pourquoi, ce dimanche 30 octobre 2016, vous êtes invités, pour la deuxième fois de l’histoire de notre pays, à participer à un référendum ; celui sur le projet de nouvelle Constitution que je vous soumets, vous, le peuple souverain de Côte d’Ivoire.

Une nouvelle constitution, qui permettra à notre pays d’avoir des fondements solides et de demeurer en paix, pendant des siècles et des siècles.Le référendum n’est ni une élection présidentielle, ni une élection législative ou municipale. Il ne s’agit pas de voter pour une personne ou pour un parti politique.Il s’agit de décider pour l’avenir de la Cote d’Ivoire, notre bien commun. C’est donc une occasion que nous ne devons pas manquer.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment