Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: plus de 6 millions d’électeurs aux urnes pour le référendum constitutionnel
Publié le dimanche 30 octobre 2016  |  APA
Référendum
© Abidjan.net par Atapointe
Référendum constitutionnelle: jour de vote à Cocody
Abidjan le 30 octobre 2016. Les Présidents Ouattara, Bedié et plusieurs membres du gouvernement se sont acquittés de leur devoir civique au Lycée Sainte Marie.
Comment


Bouaké (Côte d’Ivoire) - Plus de 6 millions d’électeurs ivoiriens sont aux urnes, dimanche, pour approuver ou rejeter le projet de la nouvelle constitution soumis à référendum, a constaté APA sur place.

La liste électorale définitive, produite mi-octobre par la Commission électorale indépendante (CEI) contient 6 318 311 électeurs répartis dans 20 024 bureaux de vote (BV) sur 10 500 lieux de vote (LV). Elle est composée de 3 189 559 hommes, soit 50,48% et de 3 128 752 femmes, soit 49,52%.

Les 20 024 bureaux de vote repartis sur l’ensemble du territoire ivoirien ont ouvert à 08h00 heure locale et Gmt pour certains et un peu plus tard pour d’autres. La fermeture des bureaux est prévue à 18h00, heure locale et Gmt. ‘’Dans l’histoire d’une Nation, il est des moments où le destin de tous, repose sur chacun de nous, où l’avenir des générations futures dépend des choix de celles d’aujourd’hui’’ a déclaré le président Alassane Ouattara, vendredi soir.

‘’Le sursaut national veut que toutes les passions se taisent, que toutes les ambitions personnelles laissent la place à l’Intérêt Supérieur de la Nation’’ avait poursuivi le président ivoirien, rappelant que ‘’la sagesse commande que nous nous rappelions comment, en nous éloignant des idéaux de notre pays, la vie de millions de nos compatriotes a été bouleversée, pendant de nombreuses années’’.

C’est pourquoi, a-t-il réitéré, ‘’ce dimanche 30 octobre 2016, vous êtes invités, pour la deuxième fois de l’histoire de notre pays, à participer à un référendum, celui sur le projet de nouvelle Constitution que je vous soumets, vous, le peuple souverain de Côte d’Ivoire. Une nouvelle constitution, qui permettra à notre pays d’avoir des fondements solides et de demeurer en paix, pendant des siècles et des siècles’’.

Une partie de l’opposition ivoirienne regroupée au sein du Front du refus et de la coalition pour le ‘’Non’’ au referendum a demandé à ses partisans à tout mettre en œuvre pour empêcher par tous les moyens le scrutin de ce dimanche jugeant la constitution soumise à referendum de ‘’rétrograde’’ et ‘’monarchique’’.

Quant à Pascal Affi N’Guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI, principal parti d’opposition), il a demandé à ses militants de rester ce dimanche à la maison.

Près de 30 mille soldats des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont été déployés sur l’ensemble du territoire national pour la sécurisation du scrutin référendaire de ce dimanche.

Il s’agira de renforcer la sécurité au niveau des frontières, mais également de sécuriser les lieux de vote ainsi que la Commission électorale indépendante (CEI), l’institution chargée de l’organisation de cette consultation. Cette opération de sécurisation prendra fin le 2 novembre prochain.

Le projet de cette nouvelle Constitution prend notamment en compte la création d’un poste de Vice-président de la République, d’un Sénat mais également constitutionnalise la Chambre des rois et chefs traditionnels de même que l’école obligatoire pour tous. En août 2000, la deuxième Constitution ivoirienne avait recueilli 87% de "Oui" pour un taux de participation de 56%.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment