Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum constitutionnel/Centre ivoirien: "Nous ne craignons pas de violence à Yamoussoukro" (Gouverneur)
Publié le dimanche 30 octobre 2016  |  Alerte Info
District
© Autre presse par DR
District autonome de Yamoussoukro: le Gouverneur remet des produits pharmaceutiques et du matériel médical aux structures sanitaire du district
Mercredi 16 mars 2016. Yamoussoukro. Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de développement et d`appui aux structures sanitaire, le District Autonome de Yamoussoukro avec à sa tête le Docteur Augustin THIAM à procédé à la remise de produits pharmaceutiques et de matériels médicaux aux centres de santé dudit District, au Centre Hospitalier Régional.
Comment


Le Gouverneur du district autonome de Yamoussoukro (centre ivoirien), Augustin Thiam a déclaré dimanche qu’il "ne craint pas de violence" dans la capitale politique pour les opérations de vote pour le réfenrendum sur la nouvelle constitution, après des cas signalés à l'ouest d'Abidjan.

"A Yamoussoukro spécifiquement, je ne crains rien. Nous avons demandé à nos militants de garder leur calme, et de ne pas répondre à la provocation", a indiqué M. Thiam, après son vote.

"Nous leur avons même demandé de jeter les bulletins NON, et ne pas revendiquer qu’ils ont voté le OUI, pour éviter comme on le dit chez nous: les gbangbans" (palabre), a-t-il fait savoir.

Pour le Gouverneur, "pour faire palabre, il faut être deux et nous avons conseillé à nos jeunes de ne pas répondre à la provocation", a-t-il insisté.

Plus de 6.3 d'électeurs sont attendus dans 20.024 bureaux de votes à se prononcer sur la nouvelle Constitution à la demande du président Alassane Ouattara.

Selon le calendrier électoral, les résultats de ce scrutin dont l’enjeu majeur reste le taux de participation devraient être connus au plus tard jeudi, l’opposition ayant appelé à le boycotter,

En 2000, le taux de participation lors du référendum qui a conduit la Côte d’Ivoire à la 2e République a été de 56%.

ATI
Commentaires


Comment