Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum constitutionnel en Côte d’Ivoire: Des matériels de vote saccagés à l’ouest d’Abidjan
Publié le dimanche 30 octobre 2016  |  Alerte Info
Comment


Des matériels de vote ont été saccagés dimanche dans les écoles primaires publiques de Sicogi 1 et 2 de la commune de Yopougon (ouest d'Abidjan), peu après leur mise en place pour le référendum constitutionnel, a constaté ALERTE INFO.

Au moins "sept jeunes" armés de "couteaux et de lance-pierres" ont endommagé vers 9h00 GMT des urnes et des bulletins de vote à l’EPP Sicogi 1, avant d'emporter "une tablette biométrique et des téléphones portables", a dit le superviseur du centre, Marcel Ledjou.

A l’EPP Sicogi 2, situé à environ dix minutes de marche de la première école, les pilleurs étaient "au moins quatre" à détruire des bulletins et casser des tablettes, aux environs de 8h30 GMT.

Dépêchés sur les lieux, les policiers ont transporté le matériel encore fonctionnel au commissariat du 16e arrondissement de Police et sécurisé les neuf bureaux du centre en attendant l’arrivée de nouveaux matériels en remplacement de ceux qui ont été endommagés.

Plus d’une cinquantaine de jeunes, dont certains coiffés d’un bandeau rouge ont été convoyés une demi-heure plus tard à bord de trois minicars communément appelés "Gbaka" puis se sont lancés à la recherche de présumés casseurs, a constaté un journaliste de ALERTE INFO.

Les opérations de vote ont démarré aux environs de 10h à l’EPP Sicogi 1, de même que dans le second centre, où 80 votants ont été relevés sur 2.562 inscrits à 11h00.

Plus de 6,3 millions d’électeurs ivoiriens sont appelés depuis 8h à se prononcer sur le projet de Constitution du président Alassane Ouattara qui, s’il est adopté, devrait faire entrer la Côte d’Ivoire dans la 3e République.

L'oppositon a appelé ses partisans à boycotter le scrutin.


MYA
Commentaires


Comment