Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum 2016/ François Albert Amichia : « Le vote d’aujourd’hui est un acte important pour tout citoyen ivoirien »
Publié le dimanche 30 octobre 2016  |  Ministères
Référendum
© Ministères par DR
Référendum 2016: François Albert Amichia a accompli son devoir de citoyen
Dimanche 30 octobre 2016. Abidjan, Treichville. Le Ministre François Albert Amichia a accompli son devoir de citoyen
Comment


En vue de se doter d’une nouvelle constitution, la Côte d’Ivoire a organisé le dimanche 30 octobre 2016, un référendum. Les populations de Treichville, à l’instar des autres communes du pays, sont sorties massivement pour accomplir leur devoir civique. L’affluence était acceptable au Collège Voltaire, au Groupe scolaire Chicago, à l’Ecole Cbcg, au Collège Treich Laplène au moment où nous y passions. Le premier Magistrat de la Commune, François Albert Amichia s’est rendu très tôt dans la matinée au centre du Collège moderne autoroute. Après avoir son devoir civique, le Ministre François Albert Amichia a tenu à expliquer le sens de son geste. « Je suis venu accomplir mon devoir de citoyen. Le vote d’aujourd’hui est un acte important pour tout citoyen ivoirien. Il s’agit de voter une nouvelle constitution. Les textes en vigueur dans notre pays demandent qu’on consulte le peuple chaque fois que cela est nécessaire, et c’est à cet acte important que le Président appelle ses concitoyens. J’invite une fois de plus les Treichvillois, qui ont toujours voté massivement à sortir pour accomplir ce devoir civique. Il leur appartient de donner leur avis sur la question qui leur est posée. L’affluence est déjà acceptable, mais j’espère qu’elle se fera plus grande au cours de la journée », a-t-il-précisé. Aucun incident n’a été déploré dans la Commune. Les Forces de l’Ordre, consignés à la tâche, y veillaient pleinement. La Côte d’Ivoire depuis son indépendance proclamée le 7 août 1960, a connu 2 constitution : celle du 3 novembre 1960, qui fonde la 1è République et celle du 1er août 2000 qui fonde la 2è République. Le projet de loi du 12 octobre 2016 portant la Constitution de la République de Côte d’Ivoire, s’il est adopté au référendum, créera la 3è République.
Commentaires


Comment