Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le référendum a été un "fiasco total", selon Affi N ’ Guessan
Publié le dimanche 30 octobre 2016  |  APA
Après
© Abidjan.net
Après une rencontre avec Ouattara, Affi N`guessan évoque ``un nouveau départ`` de la vie politique ivoirienne
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le chef de file de l’opposition politique ivoirienne, Pascal Affi N’guessan, également Président du Front populaire ivoirien (FPI-parti de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo a qualifié de ‘’fiasco total’’ et de ‘’désert électoral’’, le référendum constitutionnel de ce dimanche.



M. Affi s’exprimait peu après la fermeture des premiers bureaux de vote du scrutin référendaire, pour lequel il avait appelé ‘’à un boycott pacifique’’.

‘’Sur la base des statistiques que nous nous sommes établis le référendum a été un fiasco total (…) il a été un désert électoral’’, a fustigé Pascal Affi N’guessan pour qui le scrutin a été conduit de façon ‘’unilatérale au mépris de la volonté populaire’’.

Le président du FPI propose au chef de l’Etat Alassane Ouattara ‘’d’en tirer les conséquences, de renoncer à ce projet’’.

Une partie de l’opposition ivoirienne regroupée au sein du Front du refus et de la coalition pour le ‘’Non’’ au referendum a demandé à ses partisans de tout mettre en œuvre pour empêcher par tous les moyens le scrutin quand l’autre menée par Pascal Affi Nguessan appelait à un ‘’boycott pacifique’’.

Ce sont plus de 6 millions d’électeurs ivoiriens qui étaient attendus aux urnes, dimanche, pour approuver ou rejeter le projet de la nouvelle constitution soumis à référendum.

Ce projet de nouvelle Constitution prend notamment en compte la création d’un poste de Vice-président de la République, d’un Sénat mais également constitutionnalise la Chambre des rois et chefs traditionnels de même que l’école obligatoire pour tous. En août 2000, la deuxième Constitution ivoirienne avait recueilli 87% de "Oui" pour un taux de participation de 56%.


SY/ls/APA
Commentaires


Comment