Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum 2016 / Ouattara: "On n’a pas besoin d’aller casser, mettre des barricades"
Publié le lundi 31 octobre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Référendum
© Abidjan.net par Atapointe
Référendum constitutionnelle: jour de vote à Cocody
Abidjan le 30 octobre 2016. Les Présidents Ouattara, Bedié et plusieurs membres du gouvernement se sont acquittés de leur devoir civique au Lycée Sainte Marie. Photo: Le Président Alassane Ouattara
Comment


Dimanche 30 Octobre 2016, après avoir voté au Lycée Sainte-Marie de Cocody, le Président Ivoirien a appelé les ivoiriens à sortir nombreux pour voter et s'est prononcé sur les cas de violences constatés notamment à Yopougon et à Gagnoa.

« Je viens de voter. J’invite tous mes compatriotes à aller voter. Vous savez, c’est un devoir citoyen. Souvenez-vous , il y a un demi-siècle, dans beaucoup de pays dit développés aujourd’hui, certaines catégories de personnes notamment les femmes n’avaient pas le droit de vote. En Côte d’Ivoire, nous avons ce droit depuis 1960. C’est important de voir cette évolution. Et se dire que, voter est un devoir citoyen. Et notamment quand il s’agit d’un référendum. C’est le deuxième référendum dans l’histoire de notre nation, et c’est important que le vote aujourd’hui, concerne tous les citoyens, quelle que soit leur opinion. J’ai lancé un appel à la télévision vendredi soir, je le réitère. Je considère que ce devoir citoyen doit être exercé par chacun de nous. C’est une opportunité, c’est un devoir. Tourner la page née de la constitution de 2000, est quelque chose d’essentiel, pour le futur de notre nation. Donc, je voudrais remercier mes concitoyens qui iront aux urnes aujourd’hui et leur dire que la constitution de la troisième république est faite pour la protection et la prospérité pour tous les Ivoiriens sans distinction. Et surtout le renforcement de droits politiques de chaque citoyen et cela est essentiel pour éviter les crises que nous avons connues. Donc, je compte sur chacune et chacun. J’espère que ce message sera diffusé et qu’encore plus de monde iront voter aujourd’hui.

Les violences se passent dans des endroits isolés. J’ai eu le compte rendu tout à l’heure, deux ou trois endroits. Je lance un appel pour les élections apaisées. La police fait son travail avec dextérité pour éviter la violence. On peut voter oui ou on peut voter non. On n’a pas besoin d’aller casser, d’aller mettre des barricades. J’en appelle à la responsabilité et au bon sens. Vous savez, il y a près de 16000 bureaux de vote, il y a trois ou quatre endroits où il y a des difficultés, on ne peut pas en faire un souci».
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3781 du 29/10/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment