Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : tentative d’empêchement du référendum qui se déroule avec des problèmes logistiques
Publié le lundi 31 octobre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Référendum
© Abidjan.net par D.Tagro
Référendum 2016/ Grabuge à l’EPP Sicogi 2 de Yopougon : le matériel électoral saccagé dans 8 bureaux de vote sur les 9 que compte ce centre
Dimanche 30 octobre 2016. Yopougon. Une quinzaine d’individus non identifiés ont saccagé le matériel électoral dans 8 bureaux de vote sur les 9 que compte le centre EPP Sicogi 2. Photo: une urne détruite.
Comment


En Côte d'Ivoire, des militants de l'opposition essaient ce dimanche 30 octobre 2016 de mettre en exécution l'appel de leurs leaders à empêcher absolument que le vote référendaire pour l'adoption ou non d'une nouvelle constitution, ait lieu.

Des destructions et vols d'urnes , des saccages et pillages de bureaux de vote et plusieurs autres actions de perturbations ( barricades , incendie , menaces contre ceux qui votent , provocations à l'endroit des forces de sécurité ...), sont signalés dans des endroits du pays.

Ces endroits de tentative de boycottage actif et effectif sont localisés à des bureaux de vote à Yopougon, grande commune de la capitale Abidjan réputée fief de l’opposition, et dans des villes réputées comme base des partisans de Laurent Gbagbo (Mama, Gagnoa, Daloa).

Dans les autres quartiers d’Abidjan, à Bouaké, dans le reste du Centre et dans le Nord du pays, le vote a lieu et se déroule normalement, malgré des difficultés d'ordre logistique signalées (absence d'enveloppes, retard du matériel électoral, personnel en retard, tablettes biométriques etc...).

À côté de la coalition au pouvoir qui a appelé à un OUI massif, l'opposition à travers le Front du refus a appelé à empêcher la tenue du vote référendaire, tandis que le parti Fpi dirigé par Affi N'guessan a appelé ses militants à une abstention sans action violente, ni tentative d'empêchement du vote.

Aucun groupe politique constitué n'a fait campagne en faveur du NON dans les urnes.

Le vote est prévu dans plus de 10 mille lieux de vote aussi bien en Côte d'Ivoire que dans certains pays à l'étranger pour la diaspora, comme lors de l'élection présidentielle.

Aucun taux minimal de participation n'est requis pour valider la victoire du OUI ou du NON dans ce scrutin, dont l'enjeu pourrait peut-être davantage résider dans la tenue effective que dans la mobilisation de ceux qui auront voté.
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3781 du 29/10/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment