Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Référendum constitutionnel en Côte d’Ivoire: Une coalition de l’opposition estime le taux de participation "entre 6 et 7%"
Publié le lundi 31 octobre 2016  |  Alerte Info
Ouverture
© Abidjan.net par Atapointe
Ouverture de la 8eme convention extraordinaire du Front Populaire Ivoirien
Vendredi 21 février 2014. Abidjan. Le Front populaire ivoirien (FPI), au Palais des Sports de Treichville, les travaux de sa 8ème convention extraordinaire en présence de Pascal Affi N’guessan, Président du parti et des membres des différentes instances. Ph: Affi N`Guessan.
Comment


L'Alliance des forces démocratiques (AFD), une coalition de 11 partis de l'opposition en Côte d'Ivoire dirigée par le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan, a estimé dimanche à Abidjan le taux de participation au référendum constitutionnel "entre 6% et 7%" dans tout le pays.

"Les résultats définitifs de l'opération ne sont pas connus mais (...) nous estimons le taux de participation à ce référendum entre 6 et 7% sur l'ensemble du territoire national", a déclaré M. N'Guessan, "sur la base de statistiques" établies "à travers un mécanisme" comportant "120 points d'observation".

Il a réparti les tendances en "trois grandes zones", à savoir "le nord" du pays avec "des taux de participation variant entre 25 et 35% avec un pic" d'environ "70%" dans la ville de "Séguéla", près de "10% dans le grand centre" et "moins de 5% à Abidjan et dans les autres régions du pays".

"Le vote de ce 30 octobre a été un fiasco total, un désert électoral", a poursuivi le président de l'AFD, pour qui le chef de l'Eetat ivoirien, "Alassane Ouattara, a été désavoué" par les Ivoiriens et "il lui appartient d'en tirer les conclusions", soit par la "renonciation à cette Constitution ou la démission".

"Voilà les deux voies qui s'offrent" à M. Ouattara "et nous espérons que dans les jours à venir il prendra une décision qui sera à la hauteur des attentes du peuple de Côte d'Ivoire", a dit le leader du parti de l'ex-président Laurent Gbagbo.

Plus de 6,3 millions d'électeurs étaient appelés à se prononcer dimanche sur le projet de nouvelle Constitution dont les principales innovations sont la modification des conditions d'éligibilité à la présidentielle, la création d'un poste de Vice-président et d'un Sénat.

L'opposition a appelé ses partisans à boycotter le scrutin qui s'est par ailleurs déroulé sans grande affluence à Abidjan et dans plusieurs villes du pays.


MYA
Commentaires


Comment