Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Nouvelle constitution: Les populations d’Anyama votent à 97,11% la nouvelle Constitution
Publié le jeudi 3 novembre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Référendum
© AFP par SIA KAMBOU
Référendum constitutionnelle: les agents de la commission électorale indépendante (CEI) procèdent au depouillement
Lundi 31 octobre 2016.
Comment


Sur 66 265 inscrits dans les 1666 bureaux de vote de la commune d’Anyama 41 024 ont voté le dimanche 30 octobre 2016. Les populations ont voté la nouvelle constitution à 97,11% et le non a obtenu 2,89%. Le taux de participation dans la commune dirigée par Amidou Sylla a été de 61,91%.
C’est sous une pluie battante qu’Amidou Sylla, maire de la commune d’Anyama s’est rendu dès l’ouverture des bureaux de vote pour accomplir son devoir citoyen à l’Epp municipalité. « C’est un sentiment de satisfaction pour ma population et moi de participer à ce scrutin référendaire. Il représente pour nous, le vrai début de la réconciliation nationale tant prônée par le Président de la République SEM Alassane Ouattara », s’est-il exprimé. Poursuivant, Amidou Sylla a expliqué que ce scrutin référendaire symbolise la paix et la stabilité pour la cité de la cola. « La commune d’Anyama a souffert des affres des différentes crises qui se sont succédé en Côte d’Ivoire, et elle voit en ce référendum le moyen d’une réconciliation vrai, ce qui justifie cette mobilisation. Nous pensons qu’avec une telle mobilisation, nous pouvons faire mieux qu’à l’élection présidentielle », a-t-il souhaité. Le premier responsable de la commune d’Anyama, après son vote, a fait le tour des centres de vote de sa commune afin de vérifier l’effectivité du scrutin dans tous les centres. Ce sont notamment, les centres de Epp municipalité, le groupe scolaire la paix, Epp Anyama-Est et le lycée Moderne d’Anyama qui ont été visités par le maire.
Diaby Balla, inspecteur à la retraite, par ailleurs responsable chargé des communautés au compte du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp) d’Anyama, abordant dans le même sens que le maire, s’est félicité de la mobilisation des populations malgré la pluie. Concernant ces attentes pour la nouvelle constitution, Diaby Balla a confié que ses attentes sont grandes. « Je souhaite que ce projet de constitution, devenu constitution vienne effacer toutes les meurtrissures que la constitution de 2000 a provoquées dans la vie des Ivoiriens, surtout au sein des populations d’Anyama », a-t-il signifié.
Koné Abdoulaye, président du bureau de vote 5 de l’Epp municipalité, nous a confié que le scrutin s’est déroulé dans une bonne ambiance. « Malgré les campagnes d’apprentissage à voter, il y a certains électeurs encore qui ont eu des problèmes, nous leur apprenons aussi comment s’y prendre », a-t-il indiqué. Le président du bureau de vote 5 de l’Epp municipalité nous a révélé qu’il n’y a eu aucun heurt dans son centre de vote.

O.R
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3783 du 3/11/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment