Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Odienné/ législatives: six candidats se retirent de la course
Publié le jeudi 3 novembre 2016  |  Le Patriote
Odienné
© Autre presse par Maire d`Odienné
Odienné : Nassénéba Touré offre un siège aux retraités
Le maire de la Commune d’Odienné Nassénéba Touré Diané vient de prouver, une fois encore, qu’elle est à l’écoute de toutes les couches sociales de sa commune.
Comment


La bataille pour l’investiture RDR aux élections législatives de décembre prochain n’aura pas lieu à Odienné commune. Les cadres ont décidé d’éviter une autre épreuve de nerfs au parti, à quelques jours des délibérations finales.

Six des neuf candidats en lice ont retiré leur candidature, laissant le champ libre ou presque au ministre Gaoussou Touré qui a également fait acte de candidature. Il s’agit de Savané Yacouba, Cissé Mamadou, Touré Karamoko, Fatoumata Sangaré, Touré Mahandeni et Sylla Bazoumana. Joints au téléphone, Cissé Mamadou, Fatoumata Sangaré et Touré
Karamoko ont confirmé l’information. A la question de savoir les motivations d’un tel acte, ils répondent presque en choeur : « Après le passage du secrétaire général de la Présidence, le ministre d’Etat Amadou Gon Coulibaly, nous avons vu les actes posés par Mme le Maire et avons décidé de lui emboiter le pas en mettant un terme au conflit de leadership qui a déchiré notre région. Nous ferons bloc derrière le candidat choisi par le parti ». Cissé Mamadou nous confiera que cette démarche a été obtenue par Nassénéba Touré après des échanges. Elle leur a demandé de ne pas persister dans la voie du conflit mais plutôt de s’engager comme elle dans la résolution de cette crise qui a fragilisé Odienné plusieurs mois durant. « Nous avons trouvé une femme très déterminée et soucieuse de la cohésion politique et sociale dans la région. Etant proches d’elle, c’est un devoir pour nous de l’accompagner, car avec elle, la réconciliation est possible dans notre région », se réjouissent-ils.

Ces cadres ont également félicité leur premier magistrat qui depuis le passage d’Amadou Gon Coulibaly multiplie les actes d’apaisement. A savoir son allégeance au ministre Gaoussou Touré au stade Mamadou Coulibaly d’Odienné le 25 octobre dernier, à l’occasion du meeting de lancement de la campagne référendaire, le retrait de sa candidature aux législatives à Odienné sous-préfecture et le geste relatif à l’unification des sièges RDR-RHDP. Ces actes ne sont donc pas passés inaperçus, tout comme son message d’apaisement. Selon Nassénéba Touré qui a arraché la « capitulation » de ces six candidats, l’exercice n’a pas été périlleux. « À Odienné, nous sommes une seule et même famille, là où il y a deux hommes et des intérêts, naissent forcement des conflits. Houphouët-Boigny nous a enseigné le dialogue et c’est cette arme que nous avons utilisée. Il a juste suffi pour moi de leur indiquer les nouveaux impératifs de cohésion, de réconciliation et de développement pour qu’ils en comprennent les enjeux. Et je pense que nous tenons le bon bout », at- elle expliqué. Si le ministre Gaoussou Touré est en roue libre pour l’investiture aux législatives à Odienné commune, c’est tout Odienné qui pousse un ouf de soulagement, ainsi que le RDR, pour qui cette crise était un véritable casse-tête chinois. Mais plus encore, Nassénéba Touré qui a réussi le dépassement de soi, révèle d’autres cordes à son arc : sa grande humilité et son aptitude à oeuvrer en faveur de la réconciliation et de la cohésion car comme elle ne cesse de le répéter, le destin de l’homme appartient à Dieu.

JEA (Infos Sercom)
Commentaires


Comment